Archives mensuelles : octobre 2012

Organiser ses photos numériques

Photo personnelle

Je viens de me lancer dans un grand projet : organiser mes photos … et je me suis dit que ce serait bien d’en parler ici, nous pourrions profiter mutuellement de nos expériences !

Grâce au numérique, la photo s’est véritablement démocratisée, je me souviens qu’enfant, les photos étaient rares, prises uniquement lors d’occasions, avec grande concentration pour avoir le moins de photos floues possibles … Désormais, on prend des photos aussi souvent qu’on en a envie, avec des espaces de stockage toujours plus grands (disques dur externes) on ne prend pas forcément le temps d’effectuer un tri et un classement efficace … Ce qui est parfois problématique quand on recherche une photo précise …Ou quand on veut les visionner tout simplement.

Vu le nombre de photos à trier, j’y vais par étape, une année à la fois … (depuis 2005, c’est dire … ) J’avais envisagé de le mettre en mission du lundi mais suivant les personnes cela peut être vraiment long …

Ensuite, je commence le tri. Je classe toutes les photos par mois pour pouvoir m’y retrouver facilement si je ne peux pas finir une année en une seule fois en prenant garde de placer le numéro du mois DEVANT afin que mes dossiers restent correctement classés.

 

 

 

Je place donc toute les photos dans le mois correspondant. Je crée des dossiers spéciaux, à part, pour les vacances ou les évènements spéciaux (mariage, Noël, blog, … ).

Une fois fait, comme pour toute organisation, il faut commencer par une séance de purge … Oui, même si c’est dur, exit les photos floues (sauf si c’est fait exprès, là c’est autre chose, il y a de très beaux flous ), les mal cadrées ( sauf si c’est la seule d’une réunion de famille par exemple ), celles où on ne voit rien, celles prises par hasard (et avec les enfants c’est fou le nombre de photos prises comme cela, des fois, il y a de belles surprises mais souvent ce n’est pas le cas … ), les doubles, triples voir quadruples exemplaires de la même pose, on choisit la plus jolie et on efface le reste.Comme cela, en plus, on gagne de la place sur le disque dur. Et en purgeant vous serez plus susceptible d’imprimer ou de regarder les plus jolies.

Vous pourrez alors renommer vos photos, soit par mots clés (très long, je ne le fait que pour certaines photos ) soit par la date comme ci dessous en faisant [ Ctrl + A ], clic droit, renommer. Comme on a tout sélectionné, tout se met au même format (ici mois – année ) et le petit chiffre entre parenthèses signale l’ordre chronologique.

Si vous vous lancez, prévoyez du temps devant vous et surtout, faites vous des étapes, une année de temps en temps, voire un mois … petit à petit, on rattrape le retard.

Si vous avez un autre système de classement qui fonctionne vous pouvez nous en faire part : il n’y a pas UNE méthode de classement. Moi même, j’ai fait ce qui ME semblait fonctionner pour moi, mais peut être changerais je si vous me présentez LA méthode ! Si vous trouvez à compléter également, je suis toute ouïe, comme je vous l’ai dit en préambule, je démarre seulement dans le classement photographique …

 

 

 

 

Nettoyer ses placards

Source

Pour cette semaine, nous allons nous occuper des placards de la cuisine (oui, je fais une petite thématique cuisine ) … parce que je ne sais pas chez vous, mais il me semble qu’ils ont toujours tendance à être négligés … Étant donné que ce sont des endroits fermés, on s’imagine être tranquille … Mais non, la poussière s’y incruste aussi et il est bon de les nettoyer de temps en temps … Pour cette semaine donc, un petit nettoyage s’impose ! On vide les placards un par un, on nettoie du haut vers le bas, on trie ce qui est à l’intérieur, on allège ce qu’il est possible d’alléger : la collec de verres de beau papa à l’effigie de l’association de pêche du coin qui prend la poussière inutilement, les épices que l’on a voulu tester et que nous ne savons pas apprécier à leur juste valeur (autant en faire profiter la voisine ), on peut même trouver des idées de repas en retrouvant une recette cachée derrière les livres … ou avec cet ingrédient mystère acheté sur un coup de tête parce qu’il nous semblait qu’on avait vu une recette qui avait l’air sympa  …

En bref, on nettoie, on range et on allège !

Astuce : On file sur le blog de Raffa si on ne connait pas déjà pour trouver un nettoyant écologique à préparer soi même dans son super livret ou dans son livre que vous pouvez retrouver ici.

Récompense : On profite de sa cuisine toute propre avec les efforts déjà fournis la semaine dernière avec une petite infusion pour se réchauffer au vu des températures actuelles …

Projet 333, impression de milieu de parcours ( ou presque )

J’avais envie de faire un petit point sur le projet 333 que je suis depuis le 1er septembre … Je ne sais pas si de votre côté vous avez avancé ou si vous vous êtes lancés ou si rien de tout cela … Le point mensuel ne m’a pas semblé utile finalement, le temps passe tellement vite …

Et puis, certains commentaires à mon article de lundi a suscité chez moi certaines interrogations et a permis finalement une prise de conscience : je suis somme toute quelqu’un d’assez extrême dans mes expériences, j’ai besoin d’aller au fond des choses avant de pouvoir revenir à une modération, inconsciemment je pense que je met tout le monde dans le même panier … ainsi ma méthode de tester un extrême a provoqué des réactions que je n’attendais absolument pas puisque je n’y voyais là qu’une expérimentation. J’essaierais d’y prendre garde à l’avenir mais en même temps,  ne voyez aucune obligation ni ne ressentez aucune culpabilisation si vous n’êtes pas d’accord avec ce que je propose … J’oserais même dire au contraire, nous sommes riches de nos expériences !

Après ce petit aparté, je reviens sur mon expérience extrême du projet 333. Pour l’instant, je n’ai pas de sentiment de manque en ce qui concerne la quantité. J’ai toutefois ressortis mon manteau lors de la vague de froid du début octobre (il me semble) et qui me sera utile de toute façon en dès la semaine prochaine d’après ce que j’ai entendu. J’ai même des articles que je ne met pas, pas tellement parce que je n’en ai pas besoin mais parce que finalement, ils ne s’assortissent pas avec le reste, je les ai donc mal choisis … Il y a également certaines pièces que j’étais sure de prendre et qui au bout du compte ne me plaisent pas : trop fanés, trop près du corps, je ne me sens pas à l’aise dedans, il faut donc que j’envisage de les remplacer car l’image que cela ME renvoie ne me parle pas ou plus ou me parle justement d’une manière qui ne me plait pas …

En prendre conscience est un grand pas pour moi. Pour autant, je ne veux pas me précipiter à changer et je ne veux pas tomber dans l’achat compulsif. Ma vision de ce que je veux s’affine et en attendant, et bien, je vis quand même !

Ce qui est étonnant pour moi, c’est que n’étant pas, à la base, une grande fan d’accessoire, je me prend à avoir envie de trouver 1 ou 2 accessoires de plus, mais de la même manière, j’attends de trouver ce qui fera tilt. Je suis déjà très contente de mon choix et de cette manière je porte beaucoup plus souvent mon joli bracelet !

Voilà, c’est tout ce que je peux dire pour l’instant concernant ce projet, la suite début décembre pour un point total !

 

Garder les comptoirs de la cuisine dégagés

Aujourd’hui, je vais vous proposer une mission qu’il va falloir maintenir la semaine entière. Nous allons agir sur du visuel afin de constater par la pratique les bienfaits du désencombrement sur le mental … Nous savons bien que la cuisine est le cœur de la maison notamment  par sa fonction naturelle ( ah l’attrait des bonnes choses ! ) et c’est un des endroits les plus difficiles à conserver propre et rangé … En effet, préparer les repas nécessite de faire un minimum de dégâts qu’il faut bien par la suite nettoyer ( à moins de compter sur Danielle et Béatrice dans 6 mois … ). Sans compter tous le courrier et autres petites choses qui n’ont rien à y faire mais qui s’y retrouve quand même …

(Pour ceux qui ne connaissent pas Danielle et Béatrice … )

Ainsi, cette semaine nous allons nous efforcer de TOUT retirer des comptoirs … Plus rien ne doit rester : ni le grille pain (même s’il sert tous les matins ) ni le blender même si vous avez prévu de faire de la soupe cette semaine. RIEN. Parce qu’à moins d’être chef cuisinier et de faire à manger toute la journée, vous n’avez pas besoin de ces choses là en permanence. Vous avez quand même le droit d’y laisser un vase avec des fleurs et des fruits.

Rangez tout, nettoyez les surfaces ainsi dégagées et … profitez.

Je vous entend déjà : mais où vais je mettre tout ça ? Et bien dans les placards ! Rappelez vous que ce n’est que pour la semaine … Après vous serez libre de tout remettre … si vous en ressentez le besoin …S’il n’y a pas assez de place dans les placards, faites de la place provisoirement afin de pouvoir y loger ce qui vous sert le plus souvent.

Je ne vous demande pas de trier le contenu de votre cuisine mais si l’envie vous prend et que vous vous rendez compte qu’un objet prend de la place inutilement, profitez en pour vous en débarrasser …

Vous ne pourrez que constater le bien être visuel que cela procure. Et par la même occasion, vous verrez que bizarrement, vous avez plus de place pour cuisiner et qu’un espace clair et rangé invite également à être gardé en l’état.

Alors cette mission vous tente ?

 

 

Ranger ses DVD et gagner de la place

Si au début des années 90 avoir un pan de mur entier de VHS était du dernier chic, ce n’est plus le cas aujourd’hui avec les DVD. On aurait même plutôt tendance à les camoufler … quand ils ne sont pas carrément dématérialisés …Mais pour les DVD déjà acquis et qui prennent de la place, il me fallait trouver une solution. Dans un premier temps, je les avais placé dans un carton et les avais mis au grenier … Seulement au grenier, ce n’est pas ce qu’il y a de plus pratique quand, éventuellement, on souhaite regarder un film …

Je vais vous montrer comment j’ai résolu cette équation : garder les dvd près de moi sans que cela ne prenne trop de place …et tout cela en image !

Voici mes piles de DVD avant …

Et les voici après :

Alors, c’est sur, il faut passer l’étape de la jaquette -ou éventuellement la découper et l’insérer avec le DVD, mais finalement les dvd ont souvent de belles images et quand on voit le gain de place, on n’hésite pas longtemps … De plus je trouve qu’avec ce système de rangement, les DVD sont au bout du compte, mieux protégés ( ne vous est il jamais arrivé de casser un DVD en essayant de le sortir de son emplacement ? ? )

Vous pouvez trouver ce genre de range cd ici, dans votre supermarché habituel, ou comme ici, sur un vide grenier …

Astuce : on note ce que contient chaque classeur pour ne pas chercher pendant des heures ensuite, ou comme chez moi on les classe par thème ( tout public, dessin animés, films à sensations, … )

Récompense : voir le tas de jaquette partir avec les bacs bleu (oui, chez nous, c’est la couleur qui correspond au tri papier / plastique )

 

(Vous aurez remarqué que j’inaugure à l’occasion mon partenariat avec Amazon en créant cette petite « boutique  » qui n’est autre qu’une sélection de produits vendus par Amazon et dans laquelle je placerais les articles qui me semblent opportuns. Je rappelle donc que je suis commissionnée sur les ventes mais que rien ne vous empêche de passer par un autre biais que le mien. )

 

 

Faire du tri dans ses magazines

Source photo

Ils font parti – avec les livres- des choses dont il est difficile de se débarrasser : les magazines … Pourquoi ? Peut être parce que leurs couvertures nous promettent monts et merveilles – une vie de couple au top / un régime super efficace /  que porter cet hiver / les astuces qui peuvent simplifier le plus brouillon des intérieurs / ou tout simplement de belles images – Il n’est pas étonnant alors qu’ils se retrouvent dans presque toutes les pièces de votre maison, qu’ils infiltre vos sacs, se frayent un chemin à votre voiture, et même trouvent une place à long terme dans votre salon.  D’une certaine manière, ils semblent nous obliger à les garder bien au-delà de leur utilité …

Aujourd’hui et pour toute la semaine, je vous propose de faire le tri de ces magazines. Un peu comme les livres, gardez vos chouchous, ceux dont vous ne pouvez pas vous séparer. Mais pas de pitié pour les autres ! Utilisez la table des matières pour voir quels articles vous intéressent et quelle utilité vous pourrez en tirer … N’oubliez pas que les même sujets reviennent fréquemment et que le Web est une manne incommensurable d’articles sur tous les sujets possibles … Si ces articles vous semblent devoir être gardés, vous avez la possibilité soit de les classer pour une utilisation future (en général, on ne revient jamais dessus ou alors par hasard … ), soit de les scanner et de les classer dans un fichier facilement accessible.

Astuce : Donner vos vieux magazines à des hôpitaux ou des salles d’attentes chez votre médecin, coiffeur, … cela changera de ceux qui datent de 1996 et rendra service à beaucoup de monde. Vous pouvez également vous créer des dossiers en fonction de vos envies du moment : « idées de véranda », « aménagement cuisine », « recettes pour Noël » …

Récompense : De l’élan pour mettre en œuvre tous les projets stagnants, une fois démarré, il est plus facile de continuer.

Lacher prise par la respiration

Photo: iStockphoto

 

Quand l’esprit s’emballe (et le mien carbure à plein régime en ce moment … ), il ne faut pas oublier de bien respirer et de se recentrer. N’avez vous jamais remarqué à quel point notre respiration est un indicateur sur notre état d’esprit ? Souffle court ou long, saccadé ou régulier. Y prendre garde et constater que, parfois, on respire mal.

Se ressaisir, et se concentrer sur l’air qui circule entre nos narines. Uniquement ça : rester concentré sur l’air qui entre et qui sort. Cela semble très simple et en même temps, c’est très difficile et ça peut même paraître étrange. Vous verrez comme votre esprit vagabonde vite vers autre chose … Ramenez le systématiquement vers le souffle d’air qui circule entre vos narines le temps de quelques respirations.

A force de pratique cela sera de plus en plus facile et cela peut même vous aidez à vous endormir …

Essayez maintenant et dites moi ce que vous en pensez. Cela vous a t il aidé ? Avez vous pris conscience de votre respiration ? Vous sentez vous plus détendus ?

Cette  » technique  » est utilisée dans beaucoup de livres sur la méditation, et je la pratique à mes cours de yoga. Bien sur, il ne s’agit pas là de convertir qui ce soit ni à la méditation ni au yoga qui sont, il me semble une composante d’un chemin personnel mais les effets sont si surprenants et apaisants, nous ramène si bien dans le présent que je souhaitais le partager ici. Il est évident que je ne suis pas maitre yoga et que ma pratique encore toute neuve n’a pas encore toute la finesse nécessaire à prétendre à être LA bonne façon de procéder. Cependant s’attacher à bien respirer (qui n’est pas si facile que ça ) est déjà un bon début !