Archives mensuelles : octobre 2013

Organiser son grenier

grenier tips

Un peu de méthodologie pour organiser son grenier / garage / débarras / ce que vous voulez … Je me suis noté les points qui me semblent essentiels pour cette activité. Je les partage avec vous aujourd’hui, vous me direz si vous voyez des choses à rajouter …

  • Désencombrer au maximum : on ne peut rien organiser sans désencombrer, on ne garde pas ce qui ne sert pas, cela prend de la place pour autre chose.
  • Utiliser des contenants étiquetés pour chaque catégorie : bien plus pratique et visuel et en plus, cela protège de la poussière !
  • Garder le sol libre : on peut penser que c’est évident mais pas tant que ça. Garder un sol dégagé permet de circuler facilement et d’atteindre les endroits convoités.
  • Classer par zone / catégorie : selon vos préférences. Vous vous retrouverez plus facilement dans vos affaires
  • Faire des étagères : essayez de ne pas empiler, il est beaucoup plus facile d’attraper un carton lorsqu’il est libre. Pas en plein milieu ou tout en bas d’une pile … Et visuellement, cela change tout …
  • Prendre des décisions immédiates : débarrassez vous immédiatement d’un objet dont on sait qu’on ne servira pas ou mettre certaines affaires en attente mais avec un délai annoncé.

Et une fois que notre lieu de stockage ressemble de près ou de loin à l’objectif que nous nous étions fixé, surtout, surtout, surtout, ne jamais y remettre quoi que ce soit « en attendant » sans délai fixe. Je sais que je répète mon dernier point mais en prenant des décisions immédiates, nous nous évitons de refaire la même chose dans 6 mois / 1 an … Et n’oubliez pas que vos affaires doivent vous servir ! Comme le dit si bien la fameuse marque, à quoi ça sert d’avoir des « ….. » (remplacez par ce que vous voulez ) si on ne peut rien faire avec ?

Le jour du défi !

grenier

Nous sommes le 14 ! Le dit jour ! Alors, je ne sais pas comment cela a été chez vous, mais ici, cela a été plus compliqué que prévu, entre les contretemps, les aléas de tous les jours, les maladies, les jours de pluie (oui, oui, ça compte aussi ! ), les jours de pas envie, … et puis il a fallut faire des choix, dans mon idée, je voulais tout refaire, changer les plaques du « plafond », les repeindre, ainsi que le sol, mettre de belles étagères … bref, la totale ! Mais, ayant encore des travaux en attente dans la maison, il n’était pas raisonnable ( à mon sens ) de dépenser une partie du budget travaux uniquement pour le grenier … Résultat : nous nous sommes concentrés sur le plus urgent : vider, installer des étagères avec les moyens du bord et ranger. Coût total : 31 € ( le prix des équerres ). Coût lui même absorbé par les bénéfices réalisés lors d’un vide grenier. Pas mal d’un point de vue financier donc. Et du point de vue place gagnée, c’est assez phénoménal ! Ce grenier, nous y montions les cartons au fur et à mesure, vous savez bien : tant qu’il y a de la place … Oh, bien sur, un tri de temps en temps, un vide grenier ( on en reparlera d’ailleurs !), un réagencement de temps à autre, mais jusqu’à présent, rien qui ne fonctionne réellement. Bien sur, la solution, je la connais, c’est celle que je préconise toujours : on trie, on vide et on range. Mais comme dit dans mon dernier article, certaines choses sont plus faciles à dire qu’à faire … Un défi, voilà la belle idée ! L’émulation faisant, voici l’heure du rendu de copie !

Allez, je suppose que vous voulez voir les photos ! Allons y :

grenier avant

L’état des lieux avant … Ce que vous voyez sur l’image en bas, c’est la quasi totalité du contenu du grenier, une vue d’ensemble étant impossible vue l’ampleur du désastre … (il n’y a qu’à voir les photos du haut ). Oui, je sais, c’est impressionnant … ( et sans doute aussi terriblement décomplexant je suppose ! )

grenier pendant

Les seules images que j’ai pensé à prendre pendant … en bonne voie …

après grenier

Et après de nombreuses heures de désencombrement, des dizaines de cartons donnés, vendus, remis au tri collectif et parfois même jetées : voici le après ! Pas aussi joli que dans mon idée mais propre, aéré, désencombré, organisé … Cet endroit me donnerait presque envie de m’installer un petit matelas afin de me créer un espace lecture … Je dis presque parce que cet endroit se situant au dessus du garage, je ne suis pas sure qu’il soit très douillet cet hiver … Mais le résultat me plait, il y a un coin pour chaque catégorie : Souvenirs, camping, Noël, et même le coin du bricoleur (en bas à gauche … hum, la notion de rangement de l’homme est un peu … différente de la mienne ). Il me reste à y monter les chaussures et vêtements d’été mais cela ne devrait pas prendre trop de place …

Allez, un petit avant / après pour finir !

avant  après grenier

Alors ? Défi relevé ? Et chez vous ? C’était comment ?

SI vous voulez partagez votre travail, vous pouvez le faire ici même en me contactant par mail ou sur la page facebook de la Nouvelle Page !

Se débarrasser de ce qui ne nous appartient pas …

Dans nos vies, beaucoup de choses ne nous appartiennent pas, tant des objets physiques que des pensées ou encore des chemins de vie … Je ne suis pas encore formée pour agir sur tout ces domaines, j’espère que cela viendra, parce qu’il y a tellement de souffrance à soulager, de pas à faire que j’ai envie d’y apporter ma contribution. Le domaine sur lequel je peux agir, c’est celui des possessions matérielles. Je ne dis pas que ce n’est pas difficile, mais tout le monde peut y arriver.

Ne vous êtes vous jamais retrouver à accepter un « cadeau » venant de la famille qui ne vous « parle » pas voir qui vous encombre juste à l’idée de l’avoir un jour chez vous ? Et tout de suite cette pensée que vous ne devriez pas réagir comme cela parce que, tout de même, ça vient de la famille ! Et la famille, tout le monde sait que c’est sacré !

Il y a aussi tout ce que l’on vous « offre » parce que, « toi tu sauras quoi en faire », ces gens qui se débarrassent gentiment ne pense pas qu’ils vous encombrent et que vous vous retrouvez avec un nouveau fardeau, celui de la culpabilité. La pression de devoir faire quelque chose avec ce lègue …

Bien sur, dans certains cas, l’objectif plaisir est atteint ! Et heureusement ! Mais sachez refusez ce qui vous pèse, ce qui vous encombre, ce que vous n’êtes pas prêt à accueillir sur l’instant. Nous avons déjà vu que les « quand j’aurais le temps  » sont bien plus nombreux que ce que l’on fait dans la réalité. C’est un fait. Sachons l’accepter et prioriser nos envies, sous peine de nous faire ensevelir ! Si ces cadeaux sont déjà chez vous depuis quelques temps, il est temps de les laisser partir … don, cadeau, revente, poubelle aussi parfois (mais attention au tri ! ) … les moyens de s’en défaire sont nombreux. N’ayez pas peur ! Les projets et envies des autres leur appartiennent, ils leurs sont propres, vous avez les vôtres. Et il est temps d’agir dessus …

Ranger mon grenier m’a donné une énergie folle (et je n’ai pas encore fini ! ). Et je pèse mes mots ! Le nombre de projets couture (oui, je fais modestement un peu de couture et j’aime recycler les vêtements ) que ma maman m’a léguée est impressionnant ! Je savais très bien sur le moment n’avoir ni le temps ni l’envie de ce qu’elle me proposait, et pourtant, j’ai emmené ces vêtements qui étaient les envies de ma maman, pas les miennes. Je les ai stockés dans mon greniers au cas où, et je les ai oubliés bien gentiment … Avec ce défi, je remet le nez dedans et je suis bien « obligée » (notez les guillemets, rien ne m’oblige, ni vous non plus, à faire quoi que ce soit ) de faire quelque chose à ce propos ! Prendre mes responsabilités une bonne fois pour toute. Je me laisse tout de même de la marge, dans tout ce qu’il y avait, j’en ai gardé peut être la moitié (entre mes tissus et ce qu’il y a à transformer ) et c’est encore un stock que je trouve énorme. Ce qu’il y a de bien, c’est que cela me passe l’envie d’en acheter d’autres et cela m’amène à un nouveau challenge avec moi même : si je n’ai pas touché ces cartons d’ici l’année prochaine (vous voyez je suis large ! ), je m’en débarrasse pour de bon ! Et ce qui change la donne cette fois ci, c’est encore et toujours cette culpabilité, aujourd’hui, je garde ce qui me fait vraiment envie et qui a donc une chance d’aboutir. Si rien ne change, c’est que vraiment, j’avais autre chose de mieux à faire et donc je pourrais les laisser partir sans regrets.

Ici, je donne l’exemple de mes tissus mais c’est valable pour tout. Les vêtements, les livres, les collections de timbres, les ustensiles de cuisine, … Sachez reconnaitre ce qui vous appartient et quelles sont vos motivations profondes, libérez vous de tout le reste ! Vous verrez que vous ne vous en sentirez que mieux !

Et vous, cela vous arrive t il de vous encombrer pour faire plaisir aux autres ? (et vous avez avancé pour lundi ? )

Belle fin de journée !

Tester des produits …

Je ne sais pas vous mais moi, j’aime tester … Pas n’importe quoi mais je ne peux pas cacher que je trouve plaisant de tester des produits et d’en parler ou non autour de moi … Alors comme j’ai eu l’occasion de faire certains tests produits ces derniers temps et que j’ai eu des questions les concernant, je me suis que ce serait sympathique d’en parler ici aussi.

Que peux t on tester ?

Et bien, de tout, il n’y a qu’à voir les blogueurs professionnels, ils sont amenés régulièrement à recevoir des produits pour tester et donner leur avis.

Mais quand on est pas blogueur, ou que l’on a pas de notoriété, on fait comment ?

On ouvre un blog (certains sont même spécialisés dans les tests et ont commencé en publiant leurs achats propres), si vous avez déjà un blog, rien ne vous empêche de contacter les marques qui vous intéressent afin de leur proposer un partenariat.

Si les blogs, vous trouvez ça bien à lire mais que vous ne vous sentez pas du tout l’âme « journalistique », vous avez de nombreux sites qui proposent des tests rémunérés ou non. Je vais vous donner ici les sites sur lesquels je suis inscrite et qui ont un véritable retour ( parce que souvent vous avez des sites qui vous font postuler à tout et n’importe quoi sans retour véritable) et surtout avec lesquels j’ai vraiment l’impression que mon avis est vraiment pris en compte. Parce que ce que j’aime aussi, outre le fait de tester de la nouveauté, c’est de pouvoir en débattre et donner un « vrai » avis.

Oui, mais, toi qui prône la simplicité, tu n’as pas l’impression de t’en éloigner ?

Je pense que la simplicité est un état d’esprit, ce que j’ai l’occasion de tester reste dans la mesure de ce que je « consommerais  » de toute façon ou que j’aimerais consommer. J’avoue que j’ai été bien heureuse de tester un épilateur que je n’aurais pas pu m’offrir autrement. Et pour rester dans ma « philosophie de vie » je ne participe pas aux tests de produits que je ne consomme pas, qui sont pour moi trop polluants, inutiles, …  Ce n’est pas tester pour tester. Tout comme il peut m’arriver de parler ici de produits que j’ai essayé. Ce n’est pas dans le but de vous les faire acheter à tout prix. Je transmet juste mon avis …

Ok, alors, ils sont où les bons plans ?

Il n’y en a pas beaucoup, du moins ceux que je connais. Vous pouvez trouver de temps en temps des tests chez Mes Bonnes Copines (encore elles ! ), vous avez également des tests de temps en temps de produits bio chez Féminin Bio (une bonne adresse également si vous ne connaissez pas et que vous avez la fibre verte ). Et dernière adresse et non des moindres puisque c’est avec eux que j’ai testé mon épilateur ! Le cercle des ambassadeurs envie de plus. Alors oui, je sais, beaucoup de non bio, de produits discutables, mais tout le monde ne consomme pas ( que ) bio et encore une fois, vous êtes libres de choisir les produits pour lesquels vous postulez . Et je crois fortement qu’avec ce genre de test, on peut vraiment faire remonter notre opinion de consommateur. Même les grandes marques peuvent changer pour du mieux !

Et vous, vous aimez participer à des tests ? ( Parce que j’en organiserais peut être un ici même pour des outils d’organisation ou du coaching, cela tenterai certain(e)s d’entre vous ? )