Archives mensuelles : avril 2015

KonMari, la méthode révolutionnaire pas si révolutionnaire que ça

la magie du rangement - Konmari

J’ai craqué, je l’ai commandé ce livre … En version électronique toutefois, histoire de réduire l’encombrement ( ce qui n’est pas une très bonne idée d’ailleurs pour ce genre de livre dont certains passages méritent d’être relus et il est plus facile de les retrouver sur un livre physique que dans la version électronique ).

Dire que je n’ai pas aimé serait faux, le sujet me passionne, je lis des articles dans les magazines ou sur le net sur le sujet depuis … pfiou, peut être pas aussi longtemps que l’auteur (déjà parce qu’à 5 ans je ne savais pas lire ) mais un certain nombre d’années quand même. Le sujet de l’organisation et du psycho ont toujours été mes favoris (et quand on relie les deux, je ne vous raconte même pas ! – oui, chacun sa croix 😉 ).

Non, on ne peut pas dire que je n’ai pas aimé. Mais, je suis restée sur ma faim. Une trop grosse attente peut être. Sachant qu’on nous annonce quand même LA méthode.

Alors, dans le fond, c’est juste ce qu’elle dit et je reconnais que pour un « novice » du sujet, cela peut être une révélation.Les passages où elle parle de remercier ses objets (notamment le passage du téléphone portable ) peut cependant effrayer les plus terre à terre 🙂 . Sans aller jusqu’à accorder une âme aux objets, je reconnais qu’être conscient de ses possessions aide grandement à en prendre soin et ainsi les conserver. Et je pense intimement que c’est une des raisons qui fait que « tout fout le camp », on nous a tellement appris à jeter et remplacer les objets que nous gaspillons énormément. Ainsi, « nouer des liens » avec ses affaires tout en étant conscient de son cycle de vie permet cela. Son credo de jeter tout ce qui ne nous apporte pas de la joie rejoint le concept du « beau, utile, pratique » que nous connaissons bien. Le fait de trier par catégorie d’objet est également un conseil avisé que nous avons aussi déjà vu.

Mais, quand on a déjà lu Dominique Loreau, ou que l’on a le niveau « averti » sur le sujet (en lisant ce blog par exemple ), on peut se sentir un peu floué … J’avoue que je m’attendais à autre chose. Alors qu’elle affirme détenir la solution rapide et ultime, finalement, cela rejoint tout ce que l’on connait déjà, son délai fabuleux de 6 mois, vous l’obtenez également avec d’autres méthodes si vous les appliquez. Oui, parce que malgré tout, les choses ne se font pas toutes seules, si on n’applique pas ce que l’on lit, on reste dans la même situation. CQFD.

Pour finir, je dirais que le point le plus intéressant dans tout ça est celui qui concerne la motivation. Chercher les raisons qui nous poussent à vouloir un intérieur moins encombré reste la clé de voute du système. Comme pour tous les buts que l’on poursuit.

Et vous, vous l’avez lu ? Envie de le lire ou pas du tout ?

Si vous ne l’avez pas et que vous souhaitez vous faire votre propre idée : La Magie du rangement