Archives mensuelles : janvier 2019

Du sens de l’éducation

J’ai trouvé cette citation tellement juste que j’avais envie de vous la partager ! En effet, qu’est ce qu’éduquer si ce n’est apprendre à un enfant, adulte en devenir à être capable de se débrouiller dans la vie ? Cela peut sonner comme quelque chose d’écrasant, et c’est une sacrée responsabilité, c’est vrai. Nos enfants doivent être prêts pour une époque que nous ne connaissons pas aussi nous ne pouvons pas tabler sur ce que nous vivons actuellement.

Il y a bien sur les valeurs que nous souhaitons leur transmettre et parmi celles ci persévérance et volonté, bienveillance, confiance, curiosité, goût de l’effort …

Ce sont, à mon sens, les qualités qu’il faut encourager chez nos enfants car ce sont eux qui feront tourner le monde bientôt. Ces qualités sont naturellement présentes chez tous les enfants. Nous pouvons nous demander ce qui fait que nous les perdons en cours de route. Et nous pouvons aussi nous demander comment faire pour que nos enfants puissent les conserver voir les retrouver.

Aller faire un tour du côté de l’éducation bienveillante / positive est un début mais il me semble important de nous rappeler que tout commence par nous. Nos enfants apprennent de ce que nous faisons. Nous ne pouvons pas nous contenter de beaux discours. Les belles idées ne suffisent pas. Nous avons besoin de mettre en pratique. Être. Être pour initier le changement. Nos valeurs se transmettent par nos actes. Que comprend un enfant que l’on tape pour avoir taper un plus petit ? Qu’entend il quand nous lui demandons de faire moins de bruit en râlant ? Que se dit il quand il nous voit aller au « boulot » et attendre le week end avec impatience ? Que pense t-il de la morosité ambiante ?

Et vous qu’en pensez vous ?

Êtes vous, vous même, bienveillant envers vous même ? Vous laissez vous le droit d’explorer toutes vos qualités ? Et d’en faire profiter le monde ?

Congruence … la congruence est le fait d’être, de vivre en accord avec ses idées. Je travaille chaque jour à aller un peu plus dans ce sens là. Cela ne fonctionne pas toujours mais j’ai appris à regarder mon parcours avec objectivité. Et à aller toujours de l’avant. Un petit pas à la fois. Chaque échec nous rapproche de la solution même si ce n’est pas évident tous les jours. C’est cette idée que je veux transmettre à mes enfants. L’idée que l’on fait toujours de son mieux et que nous sommes capables de beaucoup de choses pour peu que l’on essaye et que l’on persévère.

Et pour vous, quelles sont les valeurs essentielles à transmettre ?

Bonne journée à tous !

Consumed

J’aurais pu parler de la série de Marie Kondo qui a débarqué sur Netflix le 1er janvier … j’aurais pu … Et j’en avais envie MAIS j’ai découvert une série encore mieux que celle de Marie et j’avais envie de la partager avec vous aujourd’hui ! Il s’agit de Consumed, une série canadienne qui est entre Marie Kondo, C’est du propre et Déco. Dans cette série, c’est Jill Pollack qui est aux commandes. Jill est une experte en rangement, une coach de la maison qui guide les familles vers moins de possessions.

Le principe : après un état des lieux ( là on est sur du lourd, on peut parfois à peine marcher sur le sol ), Jill annonce aux participants qu’ils vont emballer le contenu de la maison et le mettre dans un entrepôt pendant 2 semaines. Ils conservent de quoi faire à manger, une valise avec vêtements et chaussures ainsi que 10 objets non « utiles » pour la famille – hors télévision et matériel informatique. Le fait d’enlever la télévision et autres consoles de jeux permet aux familles de renouer le dialogue et de découvrir le fond du problème. On ne devient pas accumulateur ou désordonné au possible sans raison. Le fait de se retrouver face à soi même sans distraction amorce le processus. Processus que nous n’avons plus qu’à suivre ensuite.

Deux semaines plus tard, les familles retrouvent leurs possessions à l’entrepôt. Leur mission : se débarrasser de 75 % du volume total de leurs affaires ! Un sacré désencombrement ! La visite à l’entrepôt est souvent un vrai choc puisque les personnes sont confrontés à la quasi totalité de ce qui remplissait leur maison. Et pendant ce temps, un expert de l’aménagement s’occupe de leur intérieur afin d’y installer un environnement propice au rangement. D’ailleurs, c’est une vraie mine d’idée ! Et ça a l’air tellement simple que ça m’a donné envie de construire des meubles …

J’ai trouvé assez fabuleux de voir les transformations des participants. Certains plus que d’autres forcément. Nous ne sommes pas tous prêts au changement. Parfois les freins sont trop fort. Mais l’accompagnement permet quand même d’en dépasser certains et d’avancer un petit peu.

Le petit plus sympa de la fin : on voit l’évolution 3 mois après afin de répondre à la question : sont ils retombés dans leurs travers ou non ?

Je vous laisse avec un tout petit extrait :

Consumed

Vous connaissiez ?

Bonne journée !

Aidez votre enfant à apprendre grâce au mouvement !

En 2019, je vais aussi vous partager des informations autour de mon métier : le soutien à la parentalité.

Même si l’on ne souhaite pas faire de nos enfants des génies, je pense que la très grande majorité des parents seront d’accord pour dire qu’ils souhaitent voir leurs enfants épanouis dans leur apprentissage !

Une étude américaine a révélé que le mouvement favorisait les capacités d’attention et d’apprentissages. Le test, qui a été effectué sur 221 enfants entre 6 et 8 ans, a permis de mettre en évidence une nette amélioration des facultés cognitives des enfants grâce à 1 heure d’activité sportive après l’école.

Cette activité a aussi un impact sur la santé, puisque les enfants qui faisaient parti du groupe « activité » ont aussi vu leur santé physique s’améliorer même si ce n’était pas une donnée visée par l’étude.

De plus, cela permet aux enfants de se défouler et de décharger après une journée d’école souvent longue et immobile.

L’implication des enfants joue aussi un rôle dans les résultats. C’est à dire qu’un enfant qui a envie de faire cette activité aura forcément plus de plaisir et donc un meilleur résultat qu’un enfant qui est forcé. On accompagne donc son enfant à plus de mouvement mais on ne force pas sous prétexte que c’est bon pour lui ;-).

Et puisqu’on sait que l’enfant apprend par imitation, on en profite pour se faire du bien à nous aussi, parents, et à avoir une activité physique ! Résultat : nous gagnons tous en vitalité et en sérénité !

Dites moi en commentaire si ces articles vous intéressent et les sujets que vous aimeriez voir abordés !

Bonne journée à tous !

Le savon de Marseille : 8 façons de l’utiliser autrement

Le savon de Marseille, un incontournable. Je l’ai (re)découvert il y a 1 an et demi à l’occasion de la visite de la savonnerie Marius Fabre à Salon de Provence ( visite très sympa à faire ! ). J’ai découvert plein de choses à son sujet ! Et je m’en sers régulièrement pour faire la vaisselle ou me laver.  Aujourd’hui nous allons voir 8 manières différentes de s’en servir. Je n’ai pas tout testé donc je serai ravie d’avoir votre retour d’expérience !

  1. Entretenir son fer à repasser : frotter un morceau de savon sur la semelle encore chaude et nettoyer avec du papier absorbant ( ou une serviette ) jusqu’à ce qu’elle soit propre et nette.
  2. Nettoyer son blouson en cuir : humidifier un chiffon avec de l’eau chaude, frottez le sur du savon de Marseille et appliquer sur le cuir par petits mouvements circulaires. Rincer sans détremper, puis laisser sécher dans un lieu tempéré. Pour assouplir, utiliser une noisette de lait de bébé que vous passerez avec un disque de coton.
  3. Anti mites : glisser un bloc ou des copeaux dans vos placards parmi les vêtements. L’odeur repousse les mites (marche avec tout type de savon pas uniquement celui de Marseille).
  4. Maintenir les lacets en place : pour les petits, afin de ne pas les refaire toutes les 30 secondes, vaporiser un peu d’eau froide, frotter avec du savon. En séchant, les lacets resteront en place.
  5. Parer aux crampes nocturnes : placer un morceau dans un bas en nylon au fond du lit. Les crampes nocturnes auraient pour origine un déficit en potassium, lequel serait partiellement compensé par celui contenu dans le savon de Marseille. Une explication logique à cette astuce de grand mère. Aucune garantie mais cela ne coute rien de tester !
  6. Soigner les petits bobos : Uniquement pour les éraflures, le savon de Marseille élimine les micro organismes. Il a une bonne action détergente en période de rhume : se laver régulièrement les mains (valable également avec tous les savons )
  7. Protéger ses rosiers : Anti pucerons écologique : 50 g de savon, 1 demi gousse d’ail, 50 cl d’eau dans un vaporisateur et aspergez ! Je ne sais plus d’où je tiens cette recette, sur le site, c’est encore plus simple : 5 cuillères à soupe de savon noir dans un litre d’eau à pulvériser !
  8. Se brosser les dents !!!! Oui, oui ! vous avez bien lu ! On peut se brosser les dents avec le savon de Marseille ! Bon, je n’ai pas encore passé le cap mais j’ai quand même bien envie d’essayer !

Et vous, le savon de Marseille, vous l’utilisez ? Vous connaissez d’autres usages qu’on pourrait rajouter ?

2019

Une nouvelle année s’ouvre devant nous. 365 jours nouveaux pour vivre de nouvelles aventures. 365 jours. 24 nouvelles heures chaque jour. Le changement peut s’opérer à tout moment. Il suffit de le décider. Même un petit peu. Tous les petits pas sont importants. Toutes les nouvelles pages sont bonnes à écrire. Même celles qui nous semblent les moins bonnes justement. Car ce sont elles qui nous amènent vers le changement finalement. Et le changement c’est la vie.

Donc, en 2019, je vous souhaite de la vie et de la vivre surtout ! Autant que vous le pourrez. Avec douceur, joie et chamallows si vous le souhaitez ! Ou bien avec fracas, tempête et tourbillon si vous préférez. Vous pouvez même faire un mélange des deux ! Inventez de nouvelles recettes ou contentez vous de goûter par moment !

Bref, je vous souhaite de vivre de belles aventures pour 2019 ! Bonne année à tous !