Archives de l’auteur : elodie

Minimalism

Non, non, je n’ai pas fait d’erreur ! Minimalism, c’est le titre du documentaire des Minimalists : deux américains, blogueurs de leur état, qui parlent vous l’aurez compris, de  … minimalisme.

Le minimalisme ce n’est pas, comme on me l’a dit hier, vivre sans rien acheter. Non, le minimalisme n’est pas la simplicité volontaire. Bien sûr que minimalisme et simplicité volontaire vont tout de même souvent ensemble. Le minimalisme c’est vivre avec moins. Peu importe combien coûte vos objets, le gaspillage que vous faites ou pas, le tout est de vivre avec l’essentiel. Là encore, cet essentiel diffère selon les personnes. Mon essentiel ne sera pas le vôtre. On ne compare pas. Même si certains vivent avec 100 objets ou moins, il n’y a pas de concurrence à faire dans le minimalisme.   Vivre avec l’essentiel, plus simplement. Voilà le crédo du minimalisme. Certains y ajouterons la qualité, le luxe, d’autre la facilité.  More with less.

Ce documentaire, je l’ai abordé en me disant que je n’apprendrais rien de nouveau ( bon état d’esprit s’il en est 🙂  ! ). Et effectivement, je n’ai rien appris. Mais il m’a apporté. J’ai d’abord été contente de voir des blogueurs que je lis parfois : Léo Babauta, Joshua Becker, Courtney Carver ( du défi 333 ) … Et puis, il m’a rappelé ce que j’ai un peu perdu de vue ces derniers temps ( ou du moins que je n’arrive pas forcément à mettre en pratique comme je le voudrais et que j’ai laché …  ), cela m’a remotivée à vivre mieux avec moins. A simplifier ma vie. Nous n’avons qu’une vie. Autant la vivre bien. Alors, bien sur, je ne fais pas parti des plus gros consommateurs au monde, mais je le suis suffisamment pour tomber dans le panneau parfois. Cédant aux sirènes de la consommation, à l’attrait de la nouveauté, à la fatigue, au comblage de vide tout simplement. Il est temps pour moi de renouer avec ce qui compte.

Je suis heureuse de vivre dans un monde qui nous permet un accès si vaste à l’information, qui nous lie ( autant qu’il peut nous opposer, nous sommes bien d’accord mais tout est affaire de préférence et mon choix va plutôt vers la ré – conciliation ). Aussi, je vous encourage à voir ce documentaire si vous êtes sensibles au sujet ( disponible sur Netflix, amazon, viméo … ) ainsi que les deux conférences Tedx ci dessous.

Je vous joins leur message parce que je le trouve beau et parlant :

{ Love people, use things because the opposit never works. }

Aime les gens, utilise les objets parce que l’inverse ne marche pas.

 

Sagesses Bouddhistes : La crise de la civilisation moderne

Pour répondre à tea with milk ( avec un peu de retard … ) voici l’émission précise qui m’avait inspiré l’article précédent :

Cette émission passe le dimanche matin de 8h30 à 8h45 et est disponible en replay ou sur la chaine Youtube !

Je vous souhaite un bon visionnage !

 

Expérience : de la Théorie à l’Action

Dimanche matin, alors que je regardais Sagesses Bouddhistes ( mon petit plaisir du dimanche, je trouve cette émission franchement apaisante, les thèmes sont assez variés bien que tournant autour du bouddhisme, bref … ), j’ai été frappée par la justesse d’une phrase  de l’invité Lire la suite

Le bonheur est dans la citrouille { Lecture }

Joli titre qui fait référence au mental vous l’aurez compris, Gilles Azzopardi ayant choisi ce cucurbitacée pour ces qualités … Riche en tryptophane ( transformé par les cellules nerveuses en sérotonine, l’hormone du bonheur ) elle serait l’aliment phare de la bonne humeur ! De quoi se laisser tenter par sa chair orangée dès l’automne prochain !

Dans ce livre, l’auteur nous explique ( en s’appuyant sur des études détaillées à la fin de chaque partie ) et nous indique la marche à suivre pour faire du bonheur un état naturel car si une partie du bonheur que nous ressentons dépend d’un gène et de notre éducation, une autre peut largement se travailler !

Il met en évidence le rôle de l’alimentation, l’image de soi, des émotions … Il nous parle des 7 erreurs les plus fréquentes que nous faisons et contrebalance avec les bienfaits de la simplicité : simplicité dans nos attentes, dans nos réactions, dans nos demandes … Il partage 3 exercices simples à faire au quotidien ou du moins régulièrement :

  • le classique 3 kifs par jour ( pas dit comme ça dans le texte mais c’est la même chose )
  • le pouvoir de la gratitude : écrire un témoignage de gratitude et le remettre à quelqu’un
  • utiliser ses qualités personnelles pour passer des moments agréables et nous amener dans un état positif ( le positif nourrit le positif)

Ces exercices servent à canaliser le mental qui a tendance à nous amener vers du négatif. Dans notre fonctionnement nous utilisons également l’envie et la colère selon notre niveau d’estime de soi. Il fait ainsi la différence entre l’estime de soi ( valeur que l’on se donne ) et la confiance en soi ( sentiment d’efficacité personnelle ). C’est ainsi que nous pouvons nous sentir très compétent dans un domaine ( à tort ou à raison ) et pourtant avoir une estime de nous même déplorable …

Une autre manière de calmer le mental est bien évidemment la méditation auquel l’auteur consacre tout un chapitre : de la tenue à la posture en passant par la manière. C’est sur, c’est tout de même succinct, mais il permet une bonne première approche.

Autre sujet abordé : la vie à deux. Il rappelle qu’il est inutile de se lancer dans une vie à deux si nous le faisons pour nous « guérir ». L’autre n’est pas là pour nous servir de béquille. Évident et pourtant …

Il aborde également les types de personnalités que nous pouvons rencontrer dans la vie professionnelle et les « meilleures façon de leurs répondre afin de conserver notre bonne humeur ainsi que des petits réflexes à avoir pour conserver une bonne ambiance au travail.

Pour terminer, s’y trouve un petit FAQ ( Questions les plus fréquentes ) telles que : « le bonheur fait il maigrir ? Vives les vacances ? ou encore Le bonheur est il soluble dans Facebook ?  » ainsi que des petits tests bilans afin de se situer soi même par rapport au bonheur…

Au final, c’est un livre que j’ai vraiment apprécié et que je vais m’empresser de partager …

Le bonheur étant un sujet qui me plait beaucoup, avez vous des titres chouchous à partager ?

 

Ceci est un lien affilié. Vous ne payez pas plus cher si vous l’achetez par ce biais. Vous permettez seulement une rétrocession qui me permettra de commander d’autres livres ou de payer une partie des frais de fonctionnement du blog. Vous pouvez également vous le procurer chez un libraire de votre quartier ou sur un vide grenier 🙂

 

En quête de sens { Film documentaire }

Jusqu’au 23 avril, vous avez la possibilité de regarder gratuitement ce film ici. Si vous n’en avez pas entendu parler, ce documentaire a été réalisé par 2 hommes qui se questionnent sur le sens de la vie, le capitalisme et le rapport à la nature. Il a été coproduit avec l’aide de 1000 donateurs grâce à une campagne de crowfounding. On pourrait se dire que c’est un énième film sur le sujet, oui, c’est sûr. Cela reprend des choses déjà vues et en même temps, est ce que la répétition ne fait pas l’apprentissage ?  Je viens de le visionner avec ma fille ( 8  ans ) et quand je lui ai demandé ce qu’elle en avait retenu voici ce qu’elle m’a dit :  » Si on veut changer le monde, il faut se changer soi même « . Je crois fortement en notre pouvoir de construction, chaque pas dans ce sens est un appel à continuer. Je sais très bien que je ne suis pas un exemple de consom’ action, pourtant je suis de plus en plus sereine avec mes actions au quotidien : je fais ma part. Parfois grande parfois petite mais toujours là … et je pense aujourd’hui que la part la plus importante que nous pouvons faire et celle de réfléchir à nos actes, à ce que nous voulons voir dans notre vie. Comment envisage t-on notre futur ? Moi je le vois en paix et dans l’amour. Et peut être que grâce au pouvoir de l’attraction, les belles paroles de nos anciennes miss se révèleront exactes … ( instant bisounours ).

Belle fin de journée à vous

Accréditation

Du verbe accréditer : selon le Larousse :

  • Rendre quelque chose croyable, vraisemblable ou reconnaître officiellement comme vrai en parlant de quelqu’un, d’un organisme : Enquête qui accrédite la thèse de l’attentat.
  • Officialiser un mot, une expression : Accréditer un anglicisme.
  • Ouvrir un crédit au moyen d’un accréditif.
  • Attester des qualités diplomatiques du personnel envoyé dans un pays étranger.

Lire la suite

Si tu veux rentrer chez toi

J’ouvre mon vendredi-citation à la poésie …

J’aime particulièrement ce poème de Guy Corneau qui nous a quitté en début d’année ( en vrai, je n’aime pas cette formule : qui nous a quitté parce que nul ne sait … bref place à la poésie ! )

Lire la suite