Archives pour la catégorie éducation

Du sens de l’éducation

J’ai trouvé cette citation tellement juste que j’avais envie de vous la partager ! En effet, qu’est ce qu’éduquer si ce n’est apprendre à un enfant, adulte en devenir à être capable de se débrouiller dans la vie ? Cela peut sonner comme quelque chose d’écrasant, et c’est une sacrée responsabilité, c’est vrai. Nos enfants doivent être prêts pour une époque que nous ne connaissons pas aussi nous ne pouvons pas tabler sur ce que nous vivons actuellement.

Il y a bien sur les valeurs que nous souhaitons leur transmettre et parmi celles ci persévérance et volonté, bienveillance, confiance, curiosité, goût de l’effort …

Ce sont, à mon sens, les qualités qu’il faut encourager chez nos enfants car ce sont eux qui feront tourner le monde bientôt. Ces qualités sont naturellement présentes chez tous les enfants. Nous pouvons nous demander ce qui fait que nous les perdons en cours de route. Et nous pouvons aussi nous demander comment faire pour que nos enfants puissent les conserver voir les retrouver.

Aller faire un tour du côté de l’éducation bienveillante / positive est un début mais il me semble important de nous rappeler que tout commence par nous. Nos enfants apprennent de ce que nous faisons. Nous ne pouvons pas nous contenter de beaux discours. Les belles idées ne suffisent pas. Nous avons besoin de mettre en pratique. Être. Être pour initier le changement. Nos valeurs se transmettent par nos actes. Que comprend un enfant que l’on tape pour avoir taper un plus petit ? Qu’entend il quand nous lui demandons de faire moins de bruit en râlant ? Que se dit il quand il nous voit aller au « boulot » et attendre le week end avec impatience ? Que pense t-il de la morosité ambiante ?

Et vous qu’en pensez vous ?

Êtes vous, vous même, bienveillant envers vous même ? Vous laissez vous le droit d’explorer toutes vos qualités ? Et d’en faire profiter le monde ?

Congruence … la congruence est le fait d’être, de vivre en accord avec ses idées. Je travaille chaque jour à aller un peu plus dans ce sens là. Cela ne fonctionne pas toujours mais j’ai appris à regarder mon parcours avec objectivité. Et à aller toujours de l’avant. Un petit pas à la fois. Chaque échec nous rapproche de la solution même si ce n’est pas évident tous les jours. C’est cette idée que je veux transmettre à mes enfants. L’idée que l’on fait toujours de son mieux et que nous sommes capables de beaucoup de choses pour peu que l’on essaye et que l’on persévère.

Et pour vous, quelles sont les valeurs essentielles à transmettre ?

Bonne journée à tous !

Être et devenir …

Hier soir j’ai revu le documentaire Être et Devenir avec des amies.

Tout au long du film, nous suivons Clara Bellar qui s’interroge sur le choix de l’éducation/instruction  à donner à son enfant. Elle part à la découverte des familles qui ont fait le choix d’instruire leur enfant à la maison. S’il parle de l’apprentissage informel ( école à la maison, non sco, ief, … ) et qu’il peut donc paraître inopportun à la plupart d’entre nous, ce documentaire est une fabuleuse ouverture d’esprit quant à la façon d’apprendre de nos enfants.

Elle nous permet, au travers des témoignages de familles « rodées » (avec de grands enfants donc ), de constater que non, l’école n’est pas la seule façon d’apprendre et que même, ainsi que le dit un protagoniste : l’apprentissage en famille se partage, c’est la méthode qui a été utilisée depuis la nuit des temps. Au regard de l’histoire de l’Homme, l’école est toute récente et a même apporté une vision binaire de l’être : réussite / échec.

On se rend compte aussi que l’enfant apprend quand il est prêt. Untel à appris à lire à 9 ans, un autre à 13 … et c’était toujours quand il en avait besoin. L’inverse est aussi présent, certains peuvent apprendre à lire à 3 ans !

Il pose aussi la question de la motivation : un enfant hors du système scolaire va concentrer ses apprentissages sur un sujet particulier jusqu’à ce qu’il le maitrise suffisamment pour passer à un autre. Il semble d’ailleurs que les enfants non sco réussissent mieux leurs études supérieures car ce sont des études qu’ils ont choisies et dont ils connaissent l’intérêt ( quand ils décident de faire des études bien sûr )

C’est une vrai réflexion qui mérite qu’on s’interroge sur la place que nous donnons à l’école, à la pression que peuvent ressentir nos enfants, celle que nous ( les parents mais aussi l’école et même la crêche maintenant)  pouvons leur faire ressentir. Car si nous sommes dans une société hyper concurrentielle, nous sommes aussi responsable de l’évolution de notre société à notre échelle. « Soyons le changement que nous voulons voir dans ce monde »  Et il me semble très important de ramener de la joie, du bonheur, de la tranquillité d’esprit à nos enfants …

Quelques témoignages :

Être et devenir est une clef qui autorise la sortie d’un système social construit sur la peur, une clef qui permet de regarder la vie autrement pour et avec nos enfants, mais aussi pour nous mêmes. Ce film a apporté de façon fulgurante des réponses à mon propre enfant intérieur qui s’épuise, comme tout un chacun, depuis trop longtemps à composer sa survie sans oser sa vie. Ce film, à travers le témoignage libérateur de ces familles pionnières du « devenir soi », est un hymne à la nécessité interne. –Isabelle Adjani

C’est un coup de poing dans les représentations que tout le monde ou presque a des apprentissages et de l’éducation ! Il est absolument à voir, autant par les enseignants que par les parents, sauf si on ne veut surtout pas être dérangé, troublé, sauf si on ne veut surtout pas s’interroger. –Bernard Collot, instituteur public

C’est un film magnifique qui donne des ailes. Ces ailes nous transportent dans un nouveau paradigme éducatif. –Cédric Serres, professeur des écoles

 

Et vous, vous l’avez vu ? Vous connaissez d’autres documentaires dans le même genre ?

 

 

 

 

(Les liens ci dessus sont des liens affiliés )