Archives pour la catégorie nettoyage

Entrer dans une nouvelle année

lumièresJ’avais lu dans les livres de Dominique Loreau qu’il était coutumier, au Japon, de faire un grand ménage le dernier jour de l’année afin de faire sortir toutes les énergies de l’année écoulée et d’en laisser de nouvelles arriver. Les japonnais font également le point sur leurs dettes et règlent ce qu’ils peuvent régler. Je suis vraiment intimement convaincue que faire de la place permet à de nouvelles choses d’arriver. Mais je suis aussi de plus en plus persuadée qu’il faut le faire « en conscience » car vider pour vider ne comblera pas le manque que nous cherchons à combler avec nos possessions.

Pour 2015, je veux faire de la place, en profondeur. De la place pour la nouveauté, pour l’expérimentation, pour moi, pour me chercher et découvrir celle que je suis vraiment. Trouver ce à quoi j’aspire vraiment. C’est compliqué parce que j’ai toujours été tournée vers les autres, à faire en sorte que tout le monde aille bien sans me soucier de moi parce que les autres avaient tellement plus d’importance. Et puis, il faut bien le dire, c’est tellement plus simple ! Jusqu’au jour où cela ne va plus parce que ce que vous donnez aux autres, vous vous rendez compte qu’en faite, personne ne vous le rendra à la hauteur de ce que vous espérez. C’est sur cela que je veux travailler. Pas le fait de « donner aux autres » parce que je crois que c’est de toute façon ancré en moi et cela me plait mais sur ce que j’en attends et les limites que je me fixe quant à ce que je donne. Car même si j’ai dit hier que je voulais moins de limites, je pense que pour pouvoir donner sans rien attendre en retour, il faut être capable de savoir jusqu’où nous sommes capable d’aller sans que cela nous pèse. J’ai déjà beaucoup avancé sur le sujet ces derniers mois, mais j’ai encore une longue route devant moi ! Heureusement, j’ai de nombreuses ressources à explorer ! Une belle année d’apprentissage m’attend encore … Mais avant, place au ménage au sens propre !

Et vous, qu’aimeriez vous voir partir avec 2014 ?

Entretenir son matériel

Crédit photo : DR

On continue dans le ménage de printemps et on en profite pour s’occuper de notre électroménager qui, s’il nous sert fortement dans nos vies quotidiennes à alléger nos tâches ménagère, a bien le droit lui aussi d’être entretenu de temps en temps. Bien sur, je ne parle pas du petit électroménager qui est nettoyé régulièrement. Non, je parle de nos machines à laver, laves vaisselles, aspirateurs et consorts. Cette semaine, on pense à eux et on les bichonne.

Pour la machine à laver : On retire et on nettoie bien le bac à lessive avec une petite brosse et à l’eau chaude, on s’occupe des joints également. On fait tourner à vide la machine à laver avec un peu de cristaux de soude et de vinaigre blanc à la température la plus élevée. Et on pense à laisser le battant toujours un peu ouvert afin d’empêcher les joints de moisir.

Pour le sèche linge : on pense à nettoyer le filtre régulièrement, ainsi que le condensateur s’il y en a un. On vide ce qu’il y a à vider.

Pour le lave vaisselle : On vide et on nettoie le filtre. On nettoie l’intérieur et les bords du lave vaisselle avec une éponge et un mélange de vinaigre, citron et eau chaude. verser un demi litre de vinaigre blanc et lancer le cycle le plus chaud.

Pour l’aspirateur : penser à bien nettoyer les filtres et les diverses parties régulièrement pour conserver les qualités d’aspirations de votre allié anti poussière. Changez le sac dès que nécessaire s’il en a un ou videz le bac s’il n’en a pas. Nettoyez également les embouts, le flexible et les brosses qui peuvent voir s’agglutiner la poussière.

Le citron, il a tout bon ! 13 utilisations au top !

Aujourd’hui j’avais envie de vous parler du citron. Le citron, comme son copain le vinaigre blanc, a beaucoup d’atouts … Riche en vitamine C, il a également un effet antibactérien, est un antioxydant naturel et possède des propriétés anti-cancérigènes. Pour être en forme, boire un jus de citron tous les jours serait apparemment un incontournable. Son acidité fait aussi de lui un outil fabuleux dans le ménage au naturel. Je vais vous dresser une liste non exhaustive de ses nombreuses utilisations que j’ai pu répertorier :

  1. Dégraissant : le jus de citron est un fabuleux dégraissant. Et en plus il sent bon !
  2. Désodorisant :  mettez moitié eau, moitié jus de citron dans un vaporisateur et vous avez un super désodorisant naturel pour votre intérieur
  3. Blanchissant (pour le linge) : un jus de citron dans le bac de rinçage de votre machine à laver, et vous faites sécher votre linge au soleil, la combinaison des deux actifs rendra votre linge plus blanc que blanc ( si c’est possible 😉 )
  4. Blanchissant (pour les ongles) : faites tremper vos ongles dans du jus de citron.
  5. Nettoyant micro onde : un jus de citron additionné d’eau dans un ramequin passé au micro onde pendant environ une minute. La vapeur dégagée vous permettra ensuite de nettoyer votre micro onde simplement avec une éponge.
  6. Chrome / cuivre / laiton : Mélangez un jus de citron et du bicarbonate. Appliquez le sur le chrome ou le cuivre, rincez et essuyez. Polissez  ensuite avec un chiffon doux ou une serviette en papier.
  7. Déboucher son évier : versez une demi tasse de bicarbonate, mélanger une tasse de vinaigre blanc au jus d’un demi citron, le verser aussi ( effet pschitt garanti qui plait bien aux enfants ), au bout de 5 minutes, verser un seau d’eau chaude.
  8. Nettoyant toilettes : un peu le même principe pour les toilettes, sauf qu’au lieu de verser un seau d’eau chaude, vous pouvez tirer la chasse.
  9. Anti calcaire : pour nettoyer robinetterie (à coupler avec du vinaigre blanc pour une utilisation optimale )
  10. Vaisselle : Une cuillère à café dans le liquide vaisselle peut aider à augmenter son pouvoir dégraissant
  11. Planches à découper : frottez vos planches à découper avec un citron coupé en deux, laissez agir une nuit puis rincer. Il semble que le bois ait naturellement des propriétés antibactériennes, mais le citron va aider à combattre les vilaines bactéries résistantes et neutraliser les odeurs.
  12. Polir les meubles : 2/3 d’huile d’olive additionné d’1/3 de jus de citron ferait apparemment un bon polisseur …
  13. Conservateur alimentaire : un peu de jus de citron sur des fruits ou légumes coupés leur évite de noircir (pommes, poires, avocats, pommes de terre … )

Comme je l’ai dit, c’est une liste non exhaustive et si vous connaissez d’autres utilisations, je me ferais un plaisir de compléter cette dernière !

Nettoyer ses robinets

La mission de cette semaine : nettoyer ses robinets au vinaigre blanc. Nous le savons, les produits ménagers « classiques » sont toxiques pour l’environnement et pour l’air de notre maison. Nettoyer avec des produits « sains » est souvent plus facile et moins cher que ce que l’on peut imaginer. Le vinaigre blanc fait partie des produits magiques. Nous allons cette semaine l’utiliser pour nettoyer nos robinets. Le vinaigre blanc est un anti calcaire fabuleux et donc parfait pour cette tâche (de calcaire huhuhu ). De plus il fait le travail tout seul comme un grand bien mieux que celui de la fameuse pub, qui avec ses promesses de nettoyage sans frotter en a déçus plus d’un(e)s !

Donc pour notre nettoyage de la semaine, il nous faut : un robinet plein de calcaire, du vinaigre blanc, du coton et du film alimentaire.

robinet avant

On imbibe le coton de vinaigre, on l’applique sur le robinet et on emballe de film plastique afin de le maintenir en place.

robinet

J’avais d’abord testé avec une poche congélation remplie de vinaigre dans un coin pour faire tremper la tête du robinet mais autant vous le dire tout de suite : cela ne fonctionne pas … du moins pas avec mon type de robinet pas assez incurvé. Le vinaigre blanc s’échappait et il ne restait plus que la poche vide … ici, avec le coton, la tête du robinet est maintenu dans le vinaigre qui a le temps d’agir.

robinet pochePourtant, il était mignon mon scotch …

Suivant l’état de vos robinets, vous pouvez le laisser entre quelques heures et une nuit. Et quand vous le retirez : magie ! C’est tout propre ! Merci qui ? Merci le vinaigre blanc !

robinet après

Un simple vinaigre d’alcool blanc convient, il n’est nul besoin d’acheter du vinaigre blanc spécial ménage. Vous pouvez le trouver dans le rayon huile et vinaigre de votre supermarché.robinet  vinaigre

 

****

Et vous, vous connaissez d’autres applications pour le vinaigre blanc ? (si ça vous intéresse, je vous ferais un petit topo là dessus )

La Salle de bain : la trousse à maquillage

 

Oui, enfin, d’après ce que j’ai pu lire, nombreuses sont les adeptes des paniers, et c’est aussi bien ! Dans tous les cas, aujourd’hui pour la mission du lundi, on s’occupe de notre maquillage ! Comment nettoyer sa trousse à maquillage ?

On la vide, on la passe en machine ou on la nettoie avec une éponge imbibée de liquide vaisselle, et pendant qu’elle sèche, on s’occupe du reste.

les pinceaux : A faire une fois par semaine. On les nettoie avec un peu de shampoing pour bébé ou du savon tout simplement, on les rince à l’eau tiède et on les essuie avec une serviette classique ou une serviette invité (c’est le moment de s’en servir !) et on ne les fait surtout pas sécher la tête en haut ( poils en l’air ). J’ai appris cela il y a peu, l’eau peut alors entrer dans la virole (collerette qui maintient les poils ) et dissoudre la colle. Ce qui entrainerait donc une chute de poils …

les éponges à fond de teint : un peu de savon et de l’eau tiède.

la brosse à cheveux : eau savonneuse et rinçage.

la pince à épiler : nettoyage avec un coton imbibé d’alcool à 70° ou 90° de temps en temps.

Et dans quelques jours on trie ses produits …

7 mesures pour assainir son quotidien

Dans Le grand ménage, le Dr Fréderic Saldmann, spécialiste en hygiène alimentaire et cardiologue, pointe les germes cachés de notre quotidien.

Extrait :

Ne laissez plus la vaisselle trainer dans le lave vaisselle.

Le filtre du lave vaisselle garde les débris en état de décomposition avancée. Ce sont de véritables nids à germes ! Pour éviter que les assiettes ne soient couvertes de microbes invisibles, enlevez tous ces débris avant de mettre votre vaisselle et, surtout, ne tardez pas à la ranger sitôt le cycle de lavage terminé.

Oubliez la sauce commune à l’apéritif.

Sympas les dips pour tremper ses tomates cerises et autres amuses gueules. Mais des études ont montré que cela revenait au même que si vous embrassiez tous les invités sur la bouche (en terme d’échange de germes)

Ne prenez jamais de médicaments en buvant du jus de pamplemousse.

Près de 200 études ont montré qu’il interagit avec un grand nombre de médicaments. Soit il augmente leur biodisponibilité, avec un réel risque de surdosage, soit il diminue leurs effets et les rend inefficaces.

Evitez de mettre le doigt dans votre pot de crème.

L’idéal serait d’utiliser une spatule (à nettoyer aussitôt après), faute de quoi vous ramenez des germes dans le pot. Ils trouvent là un milieu humide propice à leur multiplication, d’où le risque de boutons si vous mettez ensuite une crème contaminée sur le visage.

Accrochez votre sac en rentrant.

Vous ne poseriez pas vos chaussures sur la table ou sur votre lit ? Faites de même avec votre sac. Il a trainé par terre, sur un bureau, dans un bus, … C’est une bombe à retardement ! Pour information, les sacs en vinyl se contaminent un peu moins que les sacs en tissu, à laver aussi souvent que possible.

Faites le grand ménage.

Accumuler des objets, des vêtements ou des bibelots qui restent à la même place, c’est un peu comme construire et entretenir la maison des acariens et des microbes ! Pour assainir votre habitat, l’air doit circuler absolument partout, jusque dans les moindre recoins.

Humidifiez la terre au jardin avant de la travailler.

Quand la terre est trop sèche et que vous la retournez, les germes se retrouvent en suspension dans l’air que vous respirez. En la mouillant, vous évitez ce problème, mais vous devez penser à mettre des gants, car vos mains vont entrer en contact avec une terre pleine de germes.

Des chaussures impeccables

 

Pour entretenir ses chaussures, il faut tenir compte bien évidemment de leur matière que l’on peut connaitre grâce aux symboles appliqués sur une petite étiquette.
La signification des symboles :

Cuir (cuir ou croute).
Cuir enduit (cuir ou croute).
Textile.
Autres matériaux.
Dessus de la chaussure.
Doublure et semelle intérieure.
Semelle extérieure.

Pour le cuir : en général et le cuir clair en particulier, outre le bon vieux cirage, on peut aussi utiliser un blanc d’oeuf battu en neige que l’on tamponnera sur la chaussure. Un chiffon en laine suffit à faire briller le tout.

Pour le cuir verni : Un peu de lait démaquillant ou d’huile d’olive lui fera retrouver son lustre.

Les chaussures en toile : Rien ne remplace la lessive

Les chaussures en daim : Frotter les taches avec du papier de verre très fin.