Consumed

J’aurais pu parler de la série de Marie Kondo qui a débarqué sur Netflix le 1er janvier … j’aurais pu … Et j’en avais envie MAIS j’ai découvert une série encore mieux que celle de Marie et j’avais envie de la partager avec vous aujourd’hui ! Il s’agit de Consumed, une série canadienne qui est entre Marie Kondo, C’est du propre et Déco. Dans cette série, c’est Jill Pollack qui est aux commandes. Jill est une experte en rangement, une coach de la maison qui guide les familles vers moins de possessions.

Le principe : après un état des lieux ( là on est sur du lourd, on peut parfois à peine marcher sur le sol ), Jill annonce aux participants qu’ils vont emballer le contenu de la maison et le mettre dans un entrepôt pendant 2 semaines. Ils conservent de quoi faire à manger, une valise avec vêtements et chaussures ainsi que 10 objets non « utiles » pour la famille – hors télévision et matériel informatique. Le fait d’enlever la télévision et autres consoles de jeux permet aux familles de renouer le dialogue et de découvrir le fond du problème. On ne devient pas accumulateur ou désordonné au possible sans raison. Le fait de se retrouver face à soi même sans distraction amorce le processus. Processus que nous n’avons plus qu’à suivre ensuite.

Deux semaines plus tard, les familles retrouvent leurs possessions à l’entrepôt. Leur mission : se débarrasser de 75 % du volume total de leurs affaires ! Un sacré désencombrement ! La visite à l’entrepôt est souvent un vrai choc puisque les personnes sont confrontés à la quasi totalité de ce qui remplissait leur maison. Et pendant ce temps, un expert de l’aménagement s’occupe de leur intérieur afin d’y installer un environnement propice au rangement. D’ailleurs, c’est une vraie mine d’idée ! Et ça a l’air tellement simple que ça m’a donné envie de construire des meubles …

J’ai trouvé assez fabuleux de voir les transformations des participants. Certains plus que d’autres forcément. Nous ne sommes pas tous prêts au changement. Parfois les freins sont trop fort. Mais l’accompagnement permet quand même d’en dépasser certains et d’avancer un petit peu.

Le petit plus sympa de la fin : on voit l’évolution 3 mois après afin de répondre à la question : sont ils retombés dans leurs travers ou non ?

Je vous laisse avec un tout petit extrait :

Consumed

Vous connaissiez ?

Bonne journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *