Ode à mon savon

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Depuis quelques années maintenant, je me lave au savon … Et c’est un produit génial à tous points de vues, mon côté écolo a donc voulu en parler …

Le savon, je ne sais pas vous, mais petite, c’est avec ça que je me lavais … puis sont arrivés les gels douche et le savon pas pratique a disparu de nos salles de bain … Puis, je ne sais pas comment (sans doute la magie du marketing …), j’ai grandi avec l’idée que seul le gel douche était sain. La matière ainsi enfermée ne craignait pas les bactéries. Et n’oublions pas que grâce à lui et ses actifs hydratants, fini la peau qui tiraille ! Et puis, j’avoue que je n’ai pas non plus cherché à le remettre en question, le gel douche me convenait parfaitement, ses senteurs toutes plus attirantes les unes que les autres me donnait envie de tout tester … Puis, vinrent mes enfants, et en même temps encore une fois, l’envie du meilleur pour eux, on commençait à parler du BPA, le plastique pas si fantastique, le paraben dans les produits cosmétiques … Produits cosmétiques … gels douches … On pouvait bien sur trouver des gels douches sans paraben, mais il restait toujours ce plastique autour, cet emballage que l’on jette si rapidement. Il y avait bien les savons, mais j’avais cette image de quelque chose de peu pratique et pas très sain. Puis un jour, j’ai réfléchi un peu et j’ai sauté le cap. Et depuis, je suis une très grande fan de savons. Pas n’importe lesquels, parce que de nos jours, il faut se méfier de tout, les compositions sont loin d’être toutes égales. Mais les beaux savons. Ceux faits artisanalement avec de beaux produits. Qui sentent aussi bon que les gels douches et sont aussi pratiques à utiliser. J’ai même très envie d’en faire mais cette soude caustique m’effraie encore un peu … alors j’ai trouvé une alternative pour satisfaire mon besoin de créativité dont je vous parlerais si cela vous intéresse, mais ce n’est pas le sujet d’aujourd’hui. Aujourd’hui, j’avais envie de rendre hommage aux savons.

Parce que le savon, il a tout bon (!) Il est aussi efficace que son cousin le gel douche, dure beaucoup plus longtemps, il n’est pas emballé dans du plastique (sauf en supermarché mais là méfiance sur la composition), il est finalement souvent moins cher que le gel douche que l’on a tendance à surdoser, quand on le choisi bien, il est fabriqué avec des produits de qualité et quand vous l’achetez à des savonniers, non seulement vous participez à un emploi mais en plus, vous avez une  véritable oeuvre d’art éphémère : senteur, couleurs, principes actifs …

****

Et vous vous utilisez plutôt du savon ou du gel douche ?

****

Il y a également un très bon article que l’on m’a fait passer sur les perturbateurs endocriniens dans le Que choisir du mois d’avril 2013 qui signifie que même si les risques des produits contenus dans les gels douches ne sont pas forcément nocif du fait de leur fugacité, il n’en reste pas moins que nous les retrouvons fatalement à un moment donné puisqu’ils s’écoulent dans les eaux usées …

Si le sujet vous intéresse et que vous voulez creuser un petit peu plus :

  1. Une vidéo pour savoir quel savon choisir
  2. Pourquoi choisir le savon saponifié à froid
  3. Le site de l’association des nouveaux savonniers
  4. un article sur ce qui compose le prix d’un savon saponifié à froid
  5. Laver son enfant avec du savon ?

Bonne lecture !

Follow my blog with Bloglovin

34 réflexions au sujet de « Ode à mon savon »

  1. Marie-Françoise

    Et l’huile de palme ?
    Difficile de trouver le produit idéal avec tous les « SANS » ?
    Le savon d’Alep bio : une bonne alternative ??

    M-Fr

    Répondre
    1. elodie Auteur de l’article

      L’huile de palme est on le sait nocive pour la santé de l’homme et pour la planète. Pour l’homme parce qu’elle contient des acides gras saturés et pour la planète à cause de la déforestation qu’elle engendre. Je suis donc contre une utilisation massive de cette huile mais en cosmétique, il semble qu’elle ait quand même des propriétés et à partir du moment où elle provient d’une filière responsable, je pense qu’il ne faut pas la diaboliser. Mais cela n’engage que moi et l’opinion de chacun est respectable ! Le vrai savon d’Alep est apparemment difficile à trouver…

      Répondre
      1. elodie Auteur de l’article

        J’ai vu que vous en vendiez, vous pourriez peut être nous éclairer sur la « polémique » liée au savon d’Alep ? Comment être sur que ce soit un vrai savon d’alep, ce qui le caractérise …

        Répondre
  2. sprit

    Malheureusement Alep étant en Syrie, je ne pense pas que sur le marché en ce moment se soit du vrai savon d’Alep qui soit écoulé 🙁

    je suis savon Elo, mais quelle surprise !!! hein ?

    l’huile de palme c’est surtout dans le nutella qu’il devrait être retiré, et ma foi si je zappe systématiquement cette huile c’est uniquement par rapport aux dégâts causés par sa culture intensive (argent facile pour les riches souvent coloniaux, affame les populations en place)

    itou itou …

    Répondre
  3. DomCurieuse

    Transmission de pensée ! J’ai ramené du Japon un savon à l’inoki (cyprès japonais) et je suis emballée par ses propriétés nettoyantes et adoucissantes. Je vais demander à ma fille de m’en ramener une cargaison !

    Répondre
    1. elodie Auteur de l’article

      Oh ! il faudra nous le prendre en photo ! ( je suis fan de tes photos ET des savons … )

      Répondre
  4. claudine

    bonjour,
    pour ma part c’est le gel douche ….. fait maison !! alors je suis sûre de sa composition et il est fait à base de paillettes de savon de marseille. J’en fais un litre part fournée et le stocke dans des flacons de récupération ! J’en suis contente après avoir tatonnée quelques temps pour avoir une viscosité idéale !!!

    Répondre
  5. Rosalie

    Comme toi j’ai eu une longue période gel douche, mais depuis que l’on m’a offert de jolis savons provenant d’un savonnier du sud de la France, j’y reviens. A un retour de vacances à l’Ile de Ré, mes voisins m’ont aussi offert un savon au lait d’ânesse, un pur bonheur pour la peau !

    Répondre
    1. elodie Auteur de l’article

      Tout à fait, il existe même des shampoings solides mais là je n’ai pas testé … Mais pour ce qui est de la composition, on peut déjà regarder de plus près 😉

      Répondre
  6. pierrette47

    pour moi c’est du savon d’ânesse fabriqué à qqs kms de chez moi par un couple que je connais bien !!! un régal, une douceur à nulle autre pareille !!! merci pour ton article, résistons en nous faisant du bien !!!

    Répondre
  7. vert.citron

    de me lire sur mon blog, tu te doutes deja de ma reponse! 😉 pour ma part c’est savon! mais savon SAF bien sur!
    d’ailleurs, prochainement je vais représenter une nouvelle savonniere que je suis en train de tester… avec un de ses savons au sapin!! trop la classe! j’adore!
    sache que le savon n’est pas sujet à bactéries… (sauf si on le laisse moisir dans l’eau) puisqu’il ne contient pas d’eau…!

    Répondre
    1. elodie Auteur de l’article

      Ah ! et bien merci ! Tu m’enlèves une idée reçue de la tête ! il me tarde de voir ton article alors !!!

      Répondre
  8. Cigale

    Mon rapport au savon ?? Un grand NON depuis mon adolescence acnéique !!
    Après 15 jours de lavage au savon de Marseille, sur les dires du médecin, tout mon visage avait séché, sauf les boutons….. Quelle horreur !
    Depuis, je lui laisse tout juste le droit de laver les cols de chemise…..
    Par contre, pour les mains, j’aime bien ceux de l’Occitane….

    Répondre
    1. elodie Auteur de l’article

      Pour le visage, les savons sont déconseillés, Julien en parle dans la vidéo, une histoire de ph … Mais pour le corps, moi j’aime beaucoup !

      Répondre
  9. Julie M.

    Très instructif et bien fait ton article (comme souvent 🙂
    Comme tu l’imagines je suis au savon depuis longtemps!

    Il faut se méfier du savon d’Alep, en trouver un véritable est très difficile (beaucoup d’arnaques et de tromperie derrière ce grand nom souvent abusé)

    Je note l’adresse de ton fournisseur c’est pas loin de chez moi 😉 La seule chose qui me pose problème dans ma démarche VEGAN, c’est le lait de jument…. quid de la production du lait et des poulains qui le nécessitent…?

    Répondre
    1. elodie Auteur de l’article

      😉
      Pour le lait de jument, il me semble avoir lu sur leur site que c’était fait de manière respectueuse, mais je ne me souviens plus exactement, et je confond peut être … je rechercherais si tu veux …

      Répondre
  10. Margot

    Ce billet et les commentaires donnent envie de mettre de côté le gel douche.
    Mais, comment faire pour garder un savon « sain » ?… J’ai des souvenirs de choses immondes, collantes, gluantes sur le bord du lavabo…

    Répondre
    1. elodie Auteur de l’article

      De mon côté, je le passe juste sous l’eau si des mains cracra l’ont noircis ou s’il est un peu trop « mousseux « , à part ça, rien de spécial à faire ( si laver de temps en temps le réceptacle du savon, mais en le faisant régulièrement : un petit coup sous l’eau chaude pendant la douche ou un lavage de main et c’est réglé )

      Répondre
    1. elodie Auteur de l’article

      Ta boutique a l’air intéressante oui, mais je trouve qu’elle manque d’information sur LES maitres savonnier. A moins que je n’ai pas bien cherché ?

      Répondre
    1. elodie Auteur de l’article

      Oui, je suis d’accord avec toi pour la composition, il reste quand même l’emballage plastique et le fait qu’un gel douche dure tout de même moins de temps qu’un savon mais enfin, là j’explique mon choix hein, je ne cherche pas à te convaincre !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *