L’amour ou la peur

tulipesCela fait un moment maintenant que j’ai envie d’écrire cet article. Ce qui m’en a empêché ? Peut être bien la peur ! … Ce qui m’amène à l’écrire aujourd’hui ? Peut être bien l’amour !  😉

L’amour et la peur sont pour moi les deux émotions / sentiments / sensations principales dans nos vies. Quand nous agissons, nous le faisons soit par amour, soit par peur.

Toutes les autres émotions y sont finalement rattachées.

La peur nous invite, tout comme les autres émotions à nous poser des questions. Nos émotions nous alertent, nous renseignent et nous aident finalement à vivre de façon sereine ou le plus sereinement possible. J’en fais l’expérience actuellement et c’est assez troublant de voir avec quelle facilité et rapidité on peut passer d’un état de peur à un état plus calme.

Si l’on n’y prend pas garde, la peur peut nous paralyser, voire nous pousser à prendre de « mauvaises » décisions ( en réalité, nos décisions ne sont ni bonnes ni mauvaises : elles sont. Le résultat obtenu sera ressenti de façon plus ou moins agréable cependant mais ça, on en parlera une prochaine fois ), à éprouver des sentiments pénibles et douloureux et à s’enfermer dans une spirale négative.

Des « mauvaises » décisions, j’en ai pris un paquet … et à chaque fois sous l’emprise de la peur. A contrario, à chaque fois que j’ai pris une décision dans l’amour, que j’ai laissé parler mon cœur, je me suis sentie « alignée », juste et à ma place. La peur peut nous contraindre là où l’amour nous libère.

Quand j’ai fait ce constat, j’ai tout fait pour surmonter cette peur. Et agir en conséquence : soit pour moi : agir en réaction … Évidemment, je n’ai pas été plus heureuse … C’était une erreur bien sur, mais les erreurs nous servent à apprendre, n’est ce pas ? J’ai donc appris que pour me servir, je devais écouter cette peur et ce qu’elle me disait afin de voir la beauté du besoin qui se cachait derrière. Cela à peut être l’air simpliste dit comme ça, ceci dit à chaque fois que vous ressentez un malaise, je vous engage à aller visiter ce malaise, l’interroger pour découvrir ce qui se trouve derrière, sans jugement, sans attente, juste attendre et voir ce qui en découle. Vous serez peut être joyeusement surpris !

Pour ma part, cela m’a entre autre amenée à réfléchir à cet espace, qui est si important pour moi et que pourtant je délaisse …Bien sûr, il y a le temps qui n’est pas extensible, il y a mon plan de remise en forme (qui fonctionne bien s’il est suivi …). Mais il y a aussi cette peur qui depuis longtemps me tenaille. J’ai pu clarifier que ce que j’écrivais ici devait me ressembler – ce qui est déjà le cas, mais j’avoue que je me met des barrières quant au fait de partager certaines choses ici qui pourraient « choquer », ennuyer, être rédhibitoires pour certaines et donc perdre des lecteurs et dans le fond, perdre de l’amour. Or, sans remettre en compte l’importance que vous pouvez avoir, le premier amour à conserver est sans nul doute le sien et j’ai pas mal réussi à pacifier cet aspect là. J’ai constaté que j’aimais partager mes lectures, mes découvertes, que je ne savais pas bien encore sous quel format et que si je n’aime pas répéter les informations qui me semblent connues de tous, j’avais néanmoins tort sur un point : certaines infos sont encore discrètes et méritent d’être véhiculées ( et je ne parle pas du dernier mascara bio, quoique … ), j’ai clarifié que j’avais aussi besoin de légèreté , j’ai clarifié également que j’étais maintenant OK pour gagner de l’argent parce que je sais à quoi il va me servir ( on pourra en reparler aussi tiens des barrières qu’on se met face à l’argent … ). Pour cette raison, vous verrez des liens affiliés vers Amazon, vous êtes libres ou non de passer par ces liens, je sais bien qu’Amazon est controversé, mais j’avoue que ce combat n’est pas le mien. Pas encore peut être mais j’ai aussi découvert que je ne pouvait pas être partout, sur tous les fronts. Ceci dit, je vous encourage également fortement à acheter chez votre libraire dès que vous en avez l’occasion. Et je suis aussi prête à gagner de l’argent dans « la vraie vie » aussi. Pour cette raison, je me suis mise à mon compte et j’aurais peut être quelque chose à proposer à certaines d’entre vous :-), parce que j’ai aussi des compétences et que j’ai aussi envie de les offrir modestement mais avec tout mon amour.

Ainsi, on ne peut pas supprimer une émotion, nous avons besoin de toutes pour avancer sur notre chemin, sans la peur -et son décodage- je ne peux me réaliser dans l’amour.

Je vais m’arrêter là avant de virer cucul la praline, il est tard et j’ai dépassé mon heure de coucher habituel …

A bientôt !

 

 

 

6 réflexions au sujet de « L’amour ou la peur »

  1. séverine

    Il va donc y avoir du changement, ou du moins plus de présence de ta part…Super, parce que j’aime beaucoup tes billets. Et entièrement d’accord avec toi, choisissons de ne plus avoir peur…au pire, on apprend quelque chose. 😉

    Répondre
    1. elodie Auteur de l’article

      Ouiiiii ! Enfin j’espère 😉 ! Merci beaucoup pour ce joli compliment, je fais de mon mieux 😀

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *