Le minimalisme et le désencombrement

figs, woods, and whites

Source

Cet article aujourd’hui est inspiré par le commentaire de Laetitia, parce qu’elle me dit qu’elle a des idées d’organisation mais pas de désencombrement … Et là, je trouve que c’est le moment idéal pour moi pour faire le point …

J’avais lu une phrase un jour que j’ai noté sur le coup mais sans noter la source, je sais que ce n’est pas déontologiquement le mieux à faire, donc si vous connaissez la personne à qui appartient cette phrase, je corrigerais. Cette phrase la voici :

Le minimalisme ce n’est pas un manque de quelque chose, c’est tout simplement la quantité parfaite de quelque chose.

Et je trouve que cela résume tout et décomplexe également terriblement ! Je peux tout à fait être très  » anorexique  » sur certaines choses et un peu plus  » boulimique  » sur d’autres tant que pour moi cela correspond à une quantité juste, qui me convient. Vous avez un placard rempli de vêtements et vous ne ressentez que plaisir et satisfaction quand vous êtes devant ? Vous portez tous les articles ou presque et c’est votre plaisir ? Et bien tant mieux ! Ne changez rien ! Pareil pour les boucles d’oreilles, vernis, accessoires de cuisine, pelotes de laines et j’en passe. Tout est une question de perception, et justement si vous avez une certaine quantité de quelque chose, que ça ne vous pèse pas mais que vous ne savez pas comment le caser, là vous avez besoin de l’organiser pour que ce soit pratique et agréable à utiliser et que ça ne devienne justement pas une contrainte. Et c’est là mon objectif ! Alors c’est sur que pour moi, l’organisation commence par du désencombrement, parce que nous avons toujours des choses inutiles chez nous qui nous encombrent et nous pèsent même sans qu’on arrive à le définir vraiment. C’est sur ces choses là qu’il faut s’axer quand on désencombre. Faire le vide permet aussi et surtout de faire de la place à ce qui est important pour nous. Conserver le beau, utile et pratique tel est mon crédo ! 

Donc Laetitia, surtout n’hésite pas ! Je serais curieuse de voir ce que donne ta grille de barbecue en accroche boucle d’oreilles ! Et puis je suis bien d’accord que cela doit plus aider à en changer de les voir qu’enfermés dans une boîte …

16 réflexions au sujet de « Le minimalisme et le désencombrement »

  1. sprit

    ho j’adore cet article ! mes placards par exemple et bien oui ! enfin non ! je ne les ai pas vidé au contraire
    j’ai fabiqué plein de jolis pochons faits de rubans de dentelle de satin et j’y ai rangé toutes les choses pas jolies à voir et qui donnaient une impression de fourbi … du coup oui j’en ai plus mais c’est si joli à mes yeux et donc mon coeur
    des fois il suffit également de virer tous les cintres dépareillés et ça le fait également

    Répondre
    1. linfinidespossibles Auteur de l’article

      Moi je suis comme Laetitia, je veux bien voir aussi ! et pour les cintres je suis tout à fait de ton avis ! J’essaie de les remplacer par des cintres en bois, c’est dingue l’effet que cela produit !

      Répondre
  2. Laetitia

    Merci merci, c’est trop d’honneur!!Ca me fait plaisir que mon idée vous plaise! Et j’attend aussi de voir les pochons et rubans de dentelles!!!Bon,je vais tacher de faire les photos et de demander à la gérante de ce site de vous les mettre a disposition (je m’en occupe ce week).
    Merci a toutes mais surtout a UNE!Continue avec tes bonnes idées

    Répondre
  3. seiteta

    Je rajouterais cette phrase de Saint-Exupéry : « Il semble que la perfection soit atteinte, non quand il n’y a plus rien à ajouter mais quand il n’y a plus rien à retrancher » 🙂

    Répondre
  4. Margot

    Cette phrase semble issue du livre de Dominique Loreau « L’art de la simplicité », sous-titre « Simplifier sa vie, c’est l’enrichir ».
    Après la lecture de ton dernier billet, j’ai cherché ce qui me dérangeait et j’ai trouvé : le trou dans ma poche de manteau. Il est là depuis plusieurs années. Régulièrement, je dois récupérer les clés tombées dans la doublure…
    Bon dimanche !

    Répondre
    1. linfinidespossibles Auteur de l’article

      Merci ! Je vérifierais, il me semble me souvenir que sur le blog où je l’avais lu, il disait que la phrase lui appartenait donc … Et très bonne idée ! C’est vrai que les trous dans les poches de manteaux sont un fléau assez répandu …

      Répondre
  5. berger elisabeth

    J’adore ta citation : « Le minimalisme ce n’est pas un manque de quelque chose, c’est tout simplement la quantité parfaite de quelque chose ».
    Si je peux être minimaliste en matière d’ameublement, les placards remplis de vêtements, c’est mon grand point faible.
    Merci de me déculpabiliser, oui, j’y prends plaisir, en plus, je n’achète plus rien mais je n’arriverai jamais au projet 333 😀

    Répondre
    1. linfinidespossibles Auteur de l’article

      Tu me fais rire à chaque fois sur ce point ! Mais oui, déculpabilise ! En fait, c’est vraiment ça la clé : se sentir bien avec ce que l’on a et surtout que ce que l’on a ne nous possède pas … c’est à dire que l’on ne soit pas malheureux si l’on ne devait plus rien avoir et recommencer à zéro …

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *