Les chaussettes …

Source

Et oui, c’est la mission d’aujourd’hui ! Faire la chasse aux chaussettes dépareillées … Je trouve qu’il n’y a rien de plus agaçant que d’avoir des chaussettes solitaires !

Prenez un sac et ramassez toutes les chaussettes dépareillées que vous trouvez (bizarrement, je ne comprenais pas ce concept de chaussettes qui trainent avant d’avoir un mari et des enfants … ). Regardez sous les lits, les escaliers, les sacs de voyage, dans les jouets de vos enfants (les miens se déguisent souvent et les chaussettes volent facilement … ).

Si vous trouvez des paires complètes tant mieux, mettez les à laver, sinon et bien lavez les quand même ! Une fois propres, vous pourrez recycler les chaussettes trouées, ou trop tachées ( pour bien situer : des chaussettes blanches – ou d’une autre couleur d’ailleurs qui, a force d’avoir été portées en extérieur SANS chaussures sont dans un état plus que douteux … si vous n’avez jamais connu ça : mesurez votre chance ! ) et servez vous en pour le ménage : ici, je met une chaussette sur le balai pour enlever les toiles d’araignées et que j’enlève ensuite en la retournant et je la met directement dans la poubelle. Les autres chaussettes en attente de partenaires sont placées dans une petite bassine réservée à cet effet. Au bout d’un certain temps et d’un certain nombre de lessive, quand je vois que la même chaussette erre toujours sans compagnon je la fait rejoindre ses copines trouées.

Vous remarquerez que je n’ai pas parlé de raccommoder lesdites chaussettes, en effet, j’ai pu constater que le faire ne servez à rien, les trous se reforment quasi instantanément … Donc autant gagner du temps …

En ce qui concerne les clips à chaussettes, je ne les ai jamais testés donc je n’ai pas d’avis fermé dessus mais il me semble que c’est tout à fait le genre d’article gadget qui fonctionne très bien les premières fois ( attrait de la nouveauté ) mais qu’on délaisse très rapidement pour cause de mise en application trop complexe ( c’est quand même bien plus rapide de jeter ses chaussettes dans la panière – quand ce n’est pas en l’air … ) Encore une fois, je veux bien vos avis et retours d’expériences !

Reste une solution : inculquer le respect de la chaussette à l’ensemble de la maisonnée … ( « Tu mettras tes chaussettes dans la panière tous les soirs  » )

Astuce : limiter le nombre de chaussettes par personne à une petite douzaine (sans compter les chaussettes de sport ). Moins on en a, moins on les perd …(à noter que cette astuce ne fonctionne pas toujours avec les moins de 7 ans … ) et refaire le stock si nécessaire …

Récompense : enfin des chaussettes dans tout les tiroirs … ( je blague, je me doute que vous ne m’attendez pas pour avoir des chaussettes dans vos tiroirs …  )

 

29 réflexions au sujet de « Les chaussettes … »

  1. Magmag

    ah ces chaussettes ! effectivement, c’est un mystère ! pour limiter le problème, je m’efforce d’acheter des lots de chaussettes identiques, comme ça les paires se reconstituent rapidement et sans prise de tête (c’est valable aussi pour les chaussettes de femme type « mi-bas »), on a aussi un panier pour les orphelines et on le trie régulièrement, sinon, je retiens l’idée de cho7 contre les toiles d’araignée, moi je les jetais bêtement sans même leur laisser une chance d’être utiles une dernière fois, merci donc pour l’idée !

    Répondre
    1. linfinidespossibles Auteur de l’article

      C’est ce que je fais aussi en grande majorité mais j’aime bien de temps en temps un peu (mais vraiment un peu ) de fantaisie … de rien pour l’idée !

      Répondre
    2. lovely

      J’ai trouvé une solution pour résoudre le mystère de la chausette solitaire , utiliser des pinces à chausettes . Grace à ces pinces j’ai dit adieu à la corvée interminable du tri de chaussettes . Je les recommande elle sont vraiment super pratique et pas chère . Moi je les est trouvé sur http://www.pince-a-chaussettes.fr est avec le code réduction blog2013 !!!!! tu as le droit à un cadeau

      Répondre
  2. Abi

    déjà fait ce week-end, maman est en visite depuis une semaine donc on a ranger la maison de fond en comble!!! donc les chaussettes y sont passé!!

    Répondre
  3. Laet102

    Les chaussettes ne se perdent pas vraiment chez nous. Quand il en manque une c’est qu’elle était trouée et qu’elle est partie à la poubelle. Pour mon homme, on a opté pour les chaussettes noires et pour moi de même et on en achète 4 paires d’un même modèle d’un coup comme ça, si l’une se troue, elle attend dans le tiroir qu’une autre se troue pour faire à nouveau une paire. Si elle est seule et à motifs : poubelle !!
    Je passe encore mon tour avec grand bonheur 🙂
    Par contre, je cherche des chaussettes anti dérapantes : des idées les filles ??? 🙂

    Répondre
    1. Rosasile

      Il me semble en avoir vu sur une vente privée Isotoner. tu devrais donc pouvoir les trouver en magasin, peut être chez les marchands de chaussures qui vendent cette marque ?

      Répondre
      1. Laetitia

        J’en ai déjà vu aussi, directement dans les magasins de chaussures, là où ils vendent collants et chaussettes classiques (genre La halle aux chassures, besson…)

        Répondre
    2. linfinidespossibles Auteur de l’article

      Tant mieux ! pour les chaussettes anti dérapantes tu as eu des idées mais que cherches tu au juste ? des chaussettes avec une partie plastique comme les isotoner par exemple ou des chaussettes épaisses ? sinon, tu as aussi l’option de t’en faire toi même avec de la peinture textile gonflante, il semble que ce soit très efficace …

      Répondre
  4. Laetitia

    J’ai aussi une éventuelle idée pour les chaussettes solitaires: pour ceux et celles qui ont des enfants, leur proposer un atelier « confection de marionnettes »: on prend des boutons pour les yeux, des bouts de tissus pour faire une langue….Ca occupe une aprém, ils jouent avec et aprés (oui parce que je crois que le but c’est désencombrer) on les jette…Mais entre temps,ca aura servi.

    Répondre
  5. Rosasile

    Pas grand chose à faire pour moi cette semaine avec cette mission. Nous ne sommes plus que deux à la maison et comme certaines d’entre vous, je privilégie l’achat de plusieurs paires identiques.

    Répondre
  6. Karya

    Chez nous, c’est un vrai mystère. On se retrouve souvent avec des orphelines (peu) et c’est très agaçant. Mais où sont-elles passées ces fichues chaussettes ? Pour le nombre, on en a peu. Enfin, une paire par jour par personne cela nous suffit.

    Répondre
    1. linfinidespossibles Auteur de l’article

      Oui, en général, en faisant des lessives régulières (et à condition de ne pas les perdre … ) c’est suffisant … J’aime toujours prévoir un peu plus pour les au cas où …

      Répondre
  7. asuna

    Une douzaine de chaussettes par personnes ? C’est déjà beaucoup je trouve !

    Les chaussettes antidérapantes, j’en ai vu pour enfants très régulièrement dans les grands bacs « vrac » chez C&*A, leur avantage c’est aussi de ne pas être très chères.

    Ici, les chaussettes trouées sont reprisées par ma maman et ça tient plusieurs mois ! (en revanche, je reconnais que celles que j’ai tenté de repriser n’ont pas tenu, sans compter que c’était particulièrement moche !)

    Sinon, une astuce qui fonctionne bien pour éviter les chaussettes orphelines, c’est de les laver assemblées, soit en vrac dans un grand filet à laver le linge, soit, encore plus simple, par paire, en les « enfilant » l’une dans l’autre en retournant le haut des 2 chaussettes pliées l’une contre l’autre et ça prend juste 10 secondes avant de les jeter dans le bac à linge sale.

    Répondre
    1. linfinidespossibles Auteur de l’article

      ça te semble beaucoup ? peut être remarque … J’en ai moins et mes enfants plus … donc … j’ai fait une moyenne ! 😉 merci pour les astuces, je testerais … mais pour les plier ensemble, encore faut il les trouver ensemble …

      Répondre
  8. sprit

    ici on ne retrouve jamais la chaussette disparue, jamais !
    alors hop direct soit à la poubelle, soit au recyclage (en mouffle, pour nettoyer le tableau de bord de la voiture c’est top 🙂 )

    Répondre
  9. Elisabeth

    Trop agacée par les chaussettes « orphelines », j’ai trouvé la solution suivante : je les mets dans le panier à linge, roulées par paires, je les libère pour la lessive et ensuite, les pends bien assemblées et lissées pour le séchage.

    Répondre
    1. linfinidespossibles Auteur de l’article

      Ta solution est tout à fait bonne, mais pour des enfants, je me demande si c’est faisable, et pour moi qui met tout dans la machine sans forcément regarder, penserais je à les défaire ??

      Répondre
        1. linfinidespossibles Auteur de l’article

          Tu n’as pas à en être désolée ! c’est juste une réflexion personnelle que je me faisais ! Moi je le suis si cela t’as ennuyé de quelque façon que ce soit !

          Répondre
  10. caroline

    N’oubliez pas de chercher dans la malle à déguisements…
    Ici, j’essaye de les laver au max ensemble, et retournant le haut. Et avec 9 enfts, peu de perte finalement!

    Répondre
    1. linfinidespossibles Auteur de l’article

      9 enfants ! wahou ! Félicitations ! Je suis vraiment admirative des familles nombreuses, ce doit être tellement de joie à partager ! bon il va vraiment falloir que j’essaie cette méthode alors ;-)! Et très bonne idée la malle à déguisement, j’y retrouve souvent des choses incongrues dans cette malle …

      Répondre
  11. S@bine

    J’ai testé les pinces à chaussettes, précisément celles de ta photo, parce que ma belle-mère effarée devant notre « panier à chaussettes » m’en a offert deux énormes paquets. Ce n’est pas extrèmement contraignant à utiliser. Mais en peu d’usages elles ont toutes été cassées. Sans doute que la chaleur du lave-linge, combinée à celle du sèche-linge (car à quoi bon assembler les chaussettes si c’est pour les séparer au séchage?), combinée à son tour aux entrechoquements dans le tambour des deux machines… ont eu raison de la solidité du plastique. Quoiqu’il en soit c’est un achat à ne pas faire.
    Chez nous, entre mon mari et mes 4 fils j’ai fini par:
    1) opter pour des chaussettes typiquement féminines pour moi, pour qu’on arrête de me les piquer et les trouer avec des pieds trop grands…
    2) dans le panier à chaussette, rassembler les chaussettes célibataires par couleur, pour accélérer l’assemblage quand sa jumelle est propre.
    3) acheter les chaussettes par séries identiques pour qu’elles soient mariables entre plusieurs.
    4) commencer à en tricoter!

    Répondre
    1. linfinidespossibles Auteur de l’article

      Alors en premier lieu, tu as toute mon admiration pour le tricot des chaussettes, c’est quelque chose qui me plairait mais qui me semble beaucoup trop complexe (soit 4 aiguilles soit magic loop sur du si petit, je bloque) et puis j’aurais trop peur de ne jamais faire la deuxième …!
      Ensuite merci pour ton témoignage ! Leur descriptif est donc faux, puisqu’ils disent que ces pinces résistent aux usages répétés du lave linge et sèche linge …

      Répondre
      1. S@bine

        Concernant le tricot des chaussettes, le 4 aiguilles n’est pas si compliqué que ça. Mais c’est vrai que quand l’on est fier du résultat de sa première chaussette, on stresse un peu en abordant la seconde… mais finalement pas plus que pour la seconde manche d’un pull. Le tout c’est de ne pas laisser d’intermédiaire de temps s’installer entre les 2. Et une fois la paire terminée, on a un vrai plaisir à les enfiler. Pour le magicloop, je me lance actuellement dans un pull, et ensuite dans des chaussettes :^)

        Répondre
        1. linfinidespossibles Auteur de l’article

          Oui ! C’est exactement ça ! le syndrome de la deuxième manche ! Quand cela arrive c’est terrible !!!

          Répondre
  12. Ping : DIY : Fabriquer son plumeau ! - La Nouvelle Page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *