l’heure des choix

Le dernier livre que j’ai partagé n’est pas un choix innocent. C’est un livre qui m’a donné le coup de pouce pour me décider.

J’ai toujours été partisane du fait que l’on ne subit pas sa vie. Nous avons toujours le choix. Parfois, le choix s’impose à nous, ce qui peut nous donner l’impression de ne pas avoir le choix. Mais nous l’avons toujours. Ne serait-ce que par la façon dont on prend les choses. Selon la situation, nous avons une multitude de manières de réagir.

Il est sans doute plus confortable de se poser en victime ( cf article précédent ), d’attendre qu’une amélioration vienne de l’extérieur. Mais parfois, souvent, on a beau attendre longtemps, rien ne vient ! Alors, on peut se rendre compte que nous sommes créateurs de notre vie, ne serait-ce que par la pensée. Changer son état d’esprit nous donne du pouvoir. L’acceptation de ce qui est, quand nous n’avons pas la force de changer quoi que ce soit, nous donne du pouvoir. L’Être Humain a besoin de ce que l’on appelle le pouvoir personnel : cette capacité à décider, changer les choses. Dès l’enfance et même la toute petite enfance. Nous sommes programmés pour ça ! Ne dit-on pas des enfants qu’ils cherchent à prendre le pouvoir ? C’est un contre sens que nous faisons. Bien sûr qu’ils cherchent à prendre du pouvoir : leur pouvoir ! Connaissez vous beaucoup de personnes qui acceptent d’être traitées  sans avoir un mot à dire ? Mine de rien, c’est ce qui a conduit à toutes les révoltes et c’est vital pour l’humanité !

Bref, je m’égare. Depuis 4 ans, je suis, j’étais AVS. Assistante de Vie Scolaire. C’est un métier que j’adore. Et que j’ai choisi d’arrêter. Parce que je souhaite apporter un autre accompagnement. Aux enfants et aux familles. Parce que je me forme pour ça. Parce que je souhaite gagner ma vie et ne plus me sentir dépendante. ( Il faut savoir qu’une AVS gagne moins de 750 € par mois et qu’on nous a conseillé, sur le ton de la plaisanterie bien sûr,  de « faire des enfants pour gagner plus » … ). Qui peut vivre avec ce salaire ? Bien sûr, nous avons la possibilité de travailler « à côté » … Je n’en dirai pas plus, ce n’était pas l’objet de cet article à la base … mais je suis tellement mécontente des conditions de rémunération et de recrutement pour cet emploi … Donc, au lieu de râler, j’ai décider de partir. Ce ne fut pas sans déchirement, non. J’ai quitté un milieu que j’aime, des enfants que j’aime, un emploi que j’aime. Mais qui ne me satisfaisait plus sur un certain nombre de points. Je savais de toute façon que je ne ferais pas carrière dans le métier d’AVS puisque comme je l’ai dit, je me forme depuis un bout de temps maintenant pour faire de l’accompagnement parental entre autre. Mais ç’a été un peu brusque. Une goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

Alors, je profite de cette décision impromptue ( j’ai pris ma décision il y a 3 semaines) pour me lancer. Pour de vrai. Et voir ce que ça donne. Ce sera peut-être encore un sacrifice financier, mais je pense que l’aventure se tente ! J’ai pu pendant ces 4 ans accumuler de l’expérience, du savoir et du savoir-être. Je pense que si je ne crois pas un minimum en moi, il ne sera jamais temps pour moi de me lancer. Cela s’annonce stressant, va me demander beaucoup de travail, ne serait-ce que pour la préparation des « flyers », de la communication … mais si ça marche, qu’est ce que ça va être chouette ! Je me sens tellement à ma place lorsque j’accompagne quelqu’un ou un groupe ! Je pense en parler un petit peu plus par ici parce que tout se joint et se rejoint. Mon désencombrement initial m’a mené petit à petit vers le travail de l’ÊTRE.

Je n’ai pas pour autant lâché mes envies de minimalisme, simplicité. Même si pour l’instant mon lieu de vie ressemble à mon cerveau ( ainsi que mon physique) : c’est à dire que tout fout le camp !

Je compte bien tout reprendre en main pour attaquer la rentrée de bon pied ! Et venir partager ici mes avancés, découvertes, tests …

Et vous, votre été s’annonce comment ?

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *