Par où on commence ?

Comment m’y prendre ? Je n’en ai strictement aucune idée ! Oh ! Je sais bien qu’il faut renforcer sa présence sur Internet et pour ça écrire au moins un article par semaine, se bâtir une communauté, avoir une chaîne YouTube, mais je n’ai pas envie de quelque chose de calculé même si c’est sensé fonctionner. J’ai envie de quelque chose qui me ressemble, de serein.

Je sais quand même que si je veux arriver à quelque chose – que ce soit sur Internet ou dans la vraie vie – il faut quand même un peu de « discipline » … Et ça, je me suis dit que c’était quelque chose que je pouvais partager avec vous.

La « discipline » à mettre en place :

La priorité : être doux avec soi-même

Je n’ai jamais rien réussi en me forçant. Au contraire. Je sais que j’ai des migraines qui m’épuisent. Plutôt que de me forcer pendant ces épisodes, je prends le temps de me reposer. Mine de rien, je demande beaucoup à mon corps. Mon cerveau aimerait être en activité perpétuelle, pas mon corps.

Être doux, ne veux pas dire se relâcher en permanence. Par contre, si j’ai besoin d’une semaine entière de repos, et bien je me l’autorise. Je n’en travaillerai que mieux par la suite.

1 – Faire du sport

Je suis beaucoup dans le mental. Aussi j’ai compris récemment que j’avais besoin de décharger. Mon corps à besoin de mouvement pour atteindre l’équilibre. Je sais aussi que c’est la dernière des choses que j’ai envie de faire spontanément … et pourtant, je me sens tellement bien après !

2 – Faire du yoga

Dans mes rêves, je fais souvent du yoga. Dans la vraie vie, même si c’est plus souvent que le sport, ce n’est pas aussi fréquent que je le souhaiterais.

3 – Méditer

Le sport pour se défouler, et apaiser le corps, le yoga pour harmoniser et ouvrir  ; la méditation pour apaiser et calmer le mental.

4 – Ranger

Chez moi, le rangement s’apparente à la méditation, cela m’aide à poser le mental.

5 – Trier

Trier au sens propre dans un premier temps, au sens figuré ensuite. Faire le point sur ce que je veux, mes motivations, ambitions profondes pour ajouter de la cohérence dans ma démarche, dans ma vie.

6 – Tenir un journal

Le maître mot : ACTION. Sans action, point d’avancée. Même la plus petite action est bénéfique. Le noter permet d’en prendre conscience. En prendre conscience permet de constater les efforts fournis, les changements, l’évolution, cela permet de rester concentré et de réactualiser nos objectifs si besoin.

 

C’est parti !

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *