Projet 333

Leprojet 333 a ceci de particulier qu’il a pour objectif de nous ouvrir les yeux quant  à ce que nous possédons, ce qui nous convient, et participe à la libération de l’esprit concernant les vêtements.

Je suis en train de réfléchir à la façon dont je pourrais lancer ce défi collectif. Collectif parce qu’il me semble que pour garder la motivation pendant 3 mois, il faut pouvoir être plusieurs, se soutenir et partager son ressenti, ses idées …

J’ai vu que je n’étais pas la seule à penser au mois de septembre, ce qui nous laisse 1 mois pour décider de la liste des vêtements que nous utiliserons pour ce challenge. 33 est un chiffre de base, cela peut être un peu moins, cela peut être un peu plus … Et le comptage permet de se rendre vraiment compte de l’ampleur de notre garde robe, c’est ce qui fait parti des effets intéressants.

Selon le défi initial :

  • sont compris : les vêtements, chaussures et  accessoires (bijoux, sac à main, ceintures …).
  • ne sont pas comptés : les  sous vêtements, les bijoux seconde peau (bague de mariage, collier qui ne vous quitte jamais … ), les vêtements de nuit, les vêtements de sport à usage sportif (pas les baskets qu’on porte comme chaussures classiques sont donc comptabilisés ), les vêtements de détente à domicile (vous savez le vieux pantalon dans lequel on se sent si bien mais qu’on ne mettrait jamais à l’extérieur … )

Si un article est dégradé durant le défi, on peut bien entendu le remplacer ! Soit par un article que l’on possède déjà soit par un article acheté.

Tous les articles qui ne font pas partis du défi seront placés en dehors du dressing, que ce soit dans une boite, en carton dans un autre placard … l’objectif étant qu’elles ne soient pas « tentantes » ni accessibles trop facilement.

Le but étant vraiment de prendre conscience de ce que l’on possède, ce qui nous va et de ce que l’on veut, on peut y apporter quelques variantes :

  • pour les couturières / tricoteuses : se donner pour objectif tels ou tels pièces en couture ou tricot (on compte bien sur ces prévisions dans la liste ce qui fait que l’on démarre avec moins )
  • s’autoriser des changements au bout d’un mois ou deux si on constate que nos vêtements ne fonctionnent pas entre eux, je le répète, le but n’est pas la flagellation mais une aide à la prise de conscience.

Si cela vous intéresse, je traduirais au cours des jours à venir les aides au démarrage qui sont sur le site du projet 333 en version initiale.

Si vous avez des idées et suggestions, elles sont les bienvenues !

21 réflexions au sujet de « Projet 333 »

  1. laurence

    Maison en travaux, tri de vêtements (pourtant déjà pas mal limités). Je croix que je vais me joindre au défi,( pour septembre en effet), ce sera comme une vraie bonne occasion de mettre les choses bien à plat, d’ordonner un peu mes idées de ce coté là et faire surement des découvertes étonnantes. Je crois qu’en très grande procrastinatrice devent l’Eternel, je remets toujours au lendemain une organisation vraiment efficace qui me permettrait enfin de vrai vraiment mieux avec moins! Chiche!

    Répondre
    1. linfinidespossibles Auteur de l’article

      C’est exactement ça ! et c’est ce que je souhaite faire ici ! donner un coup de pouce et une motivation pour arrêter la procrastination !
      Et bien je suis contente de vous compter alors !

      Répondre
  2. Chick Knit

    Venue ici par le blog d’Estelle, je suis très motivée par ce projet. envie d’épurer ma penderie, mais aussi de mieux me « cibler », de mieux connaitre ce qui me va. J’en suis alors! 🙂

    Répondre
  3. berger elisabeth

    L’appartement en travaux, ma priorité sera de faire le grand ménage tout court. Bien envie de participer mais j’ai déjà pris conscience d’avoir bien trop de vêtements, le problème que je les aime tous !
    Que faire 😀

    Répondre
    1. linfinidespossibles Auteur de l’article

      Je ne sais pas si l’article d’aujourd’hui va vous donner une première piste … vous me direz ! et puis ce défi – le fait de se contenter d’un nombre restreint de vêtements, montre en général que ce que nous avons nous suffit et que certains articles que l’on pense devoir garder ne restent pas en mémoire s’il sont hors de notre vision.
      En même temps, il n’est pas indispensable de restreindre votre garde robe si vous n’en ressentez pas le besoin … Il n’y a pas de règle … C’est uniquement si vous ressentez un certain malaise face à votre penderie … (et quand il y a trop on le sent …)
      Allez, on va vous trouver une solution !

      Répondre
  4. KeïKo

    Intéressant!

    Chez nous c’est constamment le tri, et bien que je couse, je n’ai pas beaucoup de vêtements…
    Je veux bien me joindre à l’aventure!!

    Répondre
  5. Ping : Les Cadeaux des Gagnantes… ♥ Black & Ouate

  6. Ingrid

    Bien envie de vous accompagner. Le tri de la garde robe s’accompagnera ici du fait que je ne rentre plus dans mes vêtements d’avant grossesse. Et la reprise du travail est là. Il me reste donc à faire les bons choix pour compléter ce qui manque.

    Répondre
    1. linfinidespossibles Auteur de l’article

      Une grossesse est toujours terrible à ce niveau là je trouve … et puis on a souvent de nouvelles envies après …
      En tout cas c’est avec plaisir que vous pouvez vous joindre à nous !

      Répondre
  7. Oxana

    Super défi Elodie, en ce moment je suis moi aussi en plein dedans 🙂
    Et c’est pas toujours facile, mon problème ce n’est pas les vêtements mais les livres.
    Pour moi c’était toujours un grand trésor. Heureusement maintenant il y en a beaucoup qui sont électroniques et ça aide 🙂

    Répondre
    1. linfinidespossibles Auteur de l’article

      Il y a un vrai truc avec les livres oui, c’est étrange qu’on ait tellement de mal à se séparer des livres ! Moi je n’ai pas passer le cap de l’électronique, mais la bibliothèque m’aide bien !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *