Archives du mot-clé alimentation

Les aliments anticanicule

Un des objectifs de ce blog à la base était aussi de me servir de référentiel pour les informations que je pouvais trouver concernant les sujets que je souhaitais approfondir. Je vais ainsi faire de petits ou gros articles selon les informations que j’ai et je vais les compiler afin d’en garder une trace et de désencombrer physiquement ces informations papier … Vous trouverez ainsi en bas de l’article les références de mes sources (quand je les aurais ) afin de préserver le bénéfice du travail de l’auteur …  L’alimentation fait partie de ces sujets. Tout comme je ne désespère pas d’arriver à planifier mes repas, je tente aussi de mieux manger. Et comme dans beaucoup de domaines, je trouve les chinois très au point ! … Ainsi, selon la diététique chinoise les aliments possèdent un effet thermique une fois ingérés. Vu les températures actuelles, je me suis dit qu’il pouvait être intéressant de partager quelques infos ici ! Voici donc 5 fruits et légumes (pour être dans les quotas !!! ) qui nous seront utiles si le soleil reste au beau fixe !

Les agrumes : en plus de son effet désaltérant instantané, le citron est un tonique veineux, bien utile pour garder les jambes légères malgré la chaleur. Quant à l’acide citrique, responsable à 95 % de son acidité, il facilite l’élimination des calculs biliaires, urinaires et rénaux, plus fréquents par temps chaud. Également rafraichissante, l’orange contient dans ses pigments des flavonoïdes qui renforcent la résistance des capillaires sanguins, mis à mal par la chaleur. Pensez enfin au pamplemousse qui facilite la digestion en réhydratant l’estomac. Pour que l’agrume donne le maximum de jus lorsque vous le pressez, pensez à le rouler préalablement sur une table avec la paume de la main.

La tomate : En plus de contenir le fameux lycopène anticancer et anti – vieillissement, elle calme la soif en excès et la gorge sèche. Elle apaise également les personnes fébriles et réhydrate rapidement grâce à ses 95 % d’eau. Enfin, elle lutte contre la perte d’appétit, souvent liée à la canicule, qui peut mettre en danger les personnes fragiles ou âgées. Savourez là bien mûre, accompagnée d’un filet d’huile d’olive, l’absorption du lycopène n’en sera que meilleure.

Les salades : Endive, frisée, chicorée, roquette et pissenlit ont deux propriétés intéressantes : elles sont amères, qualité qui permet de refroidir et de détoxifier le système digestif, très sollicité quand il fait chaud ; par ailleurs, plus leurs feuilles sont vertes, plus elles contiennent de l’intybine, qui facilite la digestion. Pour les nettoyer, évitez de les faire tremper, cela élimine les vitamines et les minéraux. Rincez plutôt à grande eau ou feuille par feuille. A consommer régulièrement mais en petite quantité selon la médecine chinoise qui privilégie toujours l’équilibre.

La pastèque : Très appréciée dans certains pays du sud pour remplacer l’eau trop rare, la pastèque apaise les désordres dus à la canicule : gorge sèche et douloureuse, agitation, fièvre, … Elle est excellente aussi pour traiter rapidement les coups de chaleur des enfants. De plus, elle aide à optimiser les fonctions du corps mises à mal par la chaleur – elle soigne notamment l’intestin en cas de diarrhée estivale. On peut la consommer en jus et non glacée.

Le melon : Outre qu’il n’a pas son pareil pour nous réhydrater avec ses 90 % d’eau, ce fruit présente un atout supplémentaire en cas de grosses chaleurs : il fait disparaitre les rougeurs cutanées qu’elles peuvent générer. Choisissez le lourd, dense et consommez le légèrement frais mais non glacé (pour faciliter sa digestion), de préférence seul et en dehors des repas.

En bonus, le cas des algues … : Ces légumes de la mer généralement utilisés comme condiments sont tous refroidissants. Elles possèdent de véritables qualités nutritionnelles qui reminéralisent l’organisme tout en étant hypocaloriques. Par ailleurs, elles représentent une bonne source de fibres, très utiles pour garder la ligne. A saupoudrer dans les vinaigrettes, salades, poissons, légumes ou omelettes.

Article écrit à partir d’un sujet de Nathalie Giraud pour Version Fémina ( par contre aucune idée de la date de celui ci … ) : A nous les aliments anticanicule !

A lire pour plus d’informations si le sujet vous intéresse : Ces aliments qui nous soignent

 

Les aliments anti-fatigue

Je crois que cela n’aura échappé à personne, du moins à ceux qui me suivent depuis un petit moment, je souhaite manger mieux (comme beaucoup de monde j’imagine ) mais je n’arrive pas encore à trouver un modèle qui me satisfasse … Alors, je papillonne, je cherche ma voie …

Pour l’instant, j’ai trouvé une liste d’aliments anti-fatigue à intégrer dans nos menus (pour ceux qui sont de saison tant qu’à faire ) et par ces temps hivernaux, je me suis dit que cela pourrait en intéresser quelques un parmi vous ! Les voici :

  •  Abricot : action énergétique et euphorisante
  • Agrumes : riches en vitamine C, anti-infectieux, anti coup de pompe
  • Ail : idéal en cas de lassitude physique et intellectuelle
  • Banane : concentré en fer et magnésium
  • Carotte : riche en vitamine et oligoéléments
  • Cassis : revitalise et stimule la résistance aux infections
  • Céleri : reminéralisant
  • Chou : reconstituant et détoxifiant
  • Cresson : stimulant
  • Epinard : tonifiant
  • Lentilles : anti-anémique
  • Miel : énergétique
  • Millet : anti-fatigue nerveuse et intellectuelle
  • Raisin : super carburant
  • Riz complet, riz sauvage : parfait pour conserver son énergie

Une boisson défatiguante : un jus d’orange avec 2 jaunes d’oeuf sucré avec du miel ou du sucre brun.

Pour la boisson, je ne peux rien vous garantir, je n’ai pas testé …

Et vous des astuces pour passer l’hiver en pleine forme ?