Archives du mot-clé organisation

La vie sans gluten ( et une proposition )

sans gluten

J’avais déjà parlé de mieux manger, de faire des efforts dans ce sens pour être organisée à ce niveau là … Et bien figurez vous que c’est quelque chose que je n’arrive pas à faire … Faire à manger tous les jours est un vrai casse tête pour moi et me demande beaucoup d’énergie. Autant, faire la cuisine quand je reçois est un plaisir, autant au quotidien … pourtant, j’aimerais. Mais quand je vois le temps que j’y passe … entre faire les courses, me demander ce que je vais cuisiner -oui parce que j’ai beau savoir qu’il serait plus utile de faire l’inverse : faire un menu et ensuite aller faire les courses … je n’arrive pas à m’y tenir …

J’avais d’ailleurs décidé de me simplifier la vie au maximum en achetant des plats tout prêts (bouh pas bien ! ) pendant un certain temps histoire de m’en libérer justement du temps. Dans cette optique, j’avais d’ailleurs prévu d’inscrire 1 ou 2 fois par semaine mes enfants à la cantine histoire d’avoir une journée de temps en temps consacrée entièrement à mes projets. Oui, mais ça c’était avant. Avant d’apprendre que ma fille était intolérante (à quel degré je ne sais pas encore ) au gluten … Branle bas de combat, éviction totale et on se retrouve un poil désemparée … Parce que du gluten, ben il y en a quand même à peu près partout … Exit les pâtes, le pain, les plats cuisinés (sic ), la cantine (re sic ) … Alors sur le coup, je me suis sentie mal « mon dieu, j’ai empoisonné ma fille », ensuite je me suis dit que cela allait sérieusement me compliquer l’existence, parce que chez nous, les pâtes sont un peu mangées à toutes les sauces, sans compter qu’on pouvait dire adieu aux pizzas ( et ça, c’est quand même très dur à vivre ). Oui, parce que vous imaginez bien qu’on ne va pas manger une pizza devant elle en lui disant :  » et bien non, ma puce toi tu ne peux pas en manger, tu as ton bol de riz …  » ( ne vous en faites pas, elle ne mange pas que du riz cette petite ) Qui dit éviction dit pareil pour tout le monde (du moins à peu près, il faut quand même qu’on finisse ce que l’on a dans les placards ). Et dis aussi de sacrées prises de tête pour moi (cf mon amour de la cuisine )

Et puis, je me suis dit que ce devait être un signe du destin pour me signaler que non, je ne devais pas lâcher sur l’alimentation, que cela était important (même la base ) qu’il fallait peut être lâcher sur d’autres choses (ce blog par exemple … ) Et moi, j’aime bien écouter les signes du destin parce que les fois où je ne les ai pas écouté, je m’en suis mordue les doigts et j’y pense toujours. Donc cela fait 1 mois à peu près que je cuisine sans gluten pour ma puce. Que je fais des tests, plus ou moins réussis. Mais en gros, je fonctionne toujours de la même manière qu’avant. Et là, ça bloque. Parce qu’avant les jours de flemme, je faisais une pizza, un plat tout prêt, un fl…ch … Et là et bien ce n’est plus possible …

Alors je me suis dit que cela pourrait être sympathique d’échanger sur le sujet, et d’avancer ensemble vers une meilleurs nutrition et une saine organisation de tout ça (cela n’est pas réservé au sans gluten je vous rassure cependant si certain(e)s ont des connaissances sur le sujet, cela m’intéresse aussi ! ) Si vous avez des idées, des astuces pour s’organiser en cuisine, je suis preneuse !

L’heure du bilan

 

Mon bilan 2012-2013

Comme en comptabilité, il est temps de tirer le bilan de l’année qui vient de s’écouler … Remontez le temps et notez toutes les jolies choses que vous avez accomplies, celles dont vous êtes fiers, petites ou grandes, l’essentiel étant de constater que vous avez réalisés de belles choses. Souvent, tel un coureur cycliste, nez dans le guidon, on ne prend pas le temps de se retourner et de se féliciter pour le travail accompli. Et on peut même avoir l’impression que l’on stagne, le bilan est donc la parfaite occasion de tordre le cou à cette idée.

De la même façon, comme une entreprise prépare ses objectifs, faîtes la liste de ce qui vous tient à cœur pour cette nouvelle année qui s’annonce, car ainsi que je l’ai déjà mentionné, il est plus facile de suivre son chemin quand on sait où l’on va … Cela vous servira de feuille de route dans les moments de doute et vous aidera à garder le cap …

Je vous offre ce bilan, il est tout simple, mais s’il peut vous être utile, j’en suis contente !Il suffit de cliquer sur le lien sous l’image. Faîtes en bon usage !

Espace lecteur : on inaugure !

 

Un grand merci à Laetitia qui inaugure aujourd’hui cet espace avec son astuce déco : ce porte boucles d’oreilles original auquel il fallait penser ! Une grille de barbecue ! Et si l’on souhaite c’est même customisable … Sympa, non ?

Tarifs : entre 10 et 40 € d’après ce que j’ai pu voir grosso modo …

Si vous souhaitez vous aussi partager une astuce déco, rangement ou organisation, un avant / après qui a changé votre vie positivement, n’hésitez pas à m’envoyer vos photos, textes et coût de la réalisation pour figurer dans cette rubrique !

Le minimalisme et le désencombrement

figs, woods, and whites

Source

Cet article aujourd’hui est inspiré par le commentaire de Laetitia, parce qu’elle me dit qu’elle a des idées d’organisation mais pas de désencombrement … Et là, je trouve que c’est le moment idéal pour moi pour faire le point …

J’avais lu une phrase un jour que j’ai noté sur le coup mais sans noter la source, je sais que ce n’est pas déontologiquement le mieux à faire, donc si vous connaissez la personne à qui appartient cette phrase, je corrigerais. Cette phrase la voici :

Le minimalisme ce n’est pas un manque de quelque chose, c’est tout simplement la quantité parfaite de quelque chose.

Et je trouve que cela résume tout et décomplexe également terriblement ! Je peux tout à fait être très  » anorexique  » sur certaines choses et un peu plus  » boulimique  » sur d’autres tant que pour moi cela correspond à une quantité juste, qui me convient. Vous avez un placard rempli de vêtements et vous ne ressentez que plaisir et satisfaction quand vous êtes devant ? Vous portez tous les articles ou presque et c’est votre plaisir ? Et bien tant mieux ! Ne changez rien ! Pareil pour les boucles d’oreilles, vernis, accessoires de cuisine, pelotes de laines et j’en passe. Tout est une question de perception, et justement si vous avez une certaine quantité de quelque chose, que ça ne vous pèse pas mais que vous ne savez pas comment le caser, là vous avez besoin de l’organiser pour que ce soit pratique et agréable à utiliser et que ça ne devienne justement pas une contrainte. Et c’est là mon objectif ! Alors c’est sur que pour moi, l’organisation commence par du désencombrement, parce que nous avons toujours des choses inutiles chez nous qui nous encombrent et nous pèsent même sans qu’on arrive à le définir vraiment. C’est sur ces choses là qu’il faut s’axer quand on désencombre. Faire le vide permet aussi et surtout de faire de la place à ce qui est important pour nous. Conserver le beau, utile et pratique tel est mon crédo ! 

Donc Laetitia, surtout n’hésite pas ! Je serais curieuse de voir ce que donne ta grille de barbecue en accroche boucle d’oreilles ! Et puis je suis bien d’accord que cela doit plus aider à en changer de les voir qu’enfermés dans une boîte …

Créer SA garde robe

165474-5-dressings-sur-mesure.jpg

 

 

On peut lire autant de magazines de mode que l’on veut, on a beau dire, notre dressing ne sera pas celui de la copine … tout simplement parce que nous ne sommes pas elle et inversement, que ce qui lui va ne nous va pas forcément. On a beau vouloir ressembler à telle ou telle star, leur tenue ne nous sera pas forcément adaptée. Il y a donc des éléments à prendre en compte :

 

– Notre style de vie

Quelques questions à se poser :

  • A quoi ressemble une journée type ?
  • Vais je souvent à des mariages ou autres circonstances qui recquierent une tenue spécifique ?
  • Quel style de vêtement apprécie je le plus ?

La clé d’une garde robe réussie est d’être fonctionnelle. On ne porte pas les mêmes tenues que l’on travaille à la maison ou à l’extérieur, que l’on soit cadre ou manutentionnaire.

Ces questions nous aident à ne pas déroger, un peu de fantaisie dans le placard, pourquoi pas mais si vous n’en portez jamais et que ce n’est pas pratique dans votre mode de vie, éliminez sans regret toutes ou quasi toutes vos affaires fantaisistes.

Faites vous VOTRE liste idéale ( par exemple : je suis plus à l’aise en pantalon mais je rêve toujours d’être une autre et j’ai 50 jupes dans mon placard … ) mais réaliste.

 

– Simplifier sa garde robe

Une fois dressée la liste de nos besoins vestimentaires de base, se prévoir quelques heures pour faire le tri.

Prenez toute votre garde robe  (oui oui toute ) et posez là sur le lit (là en général, ça fait peur et bizarrement on se demande pourquoi on trouve toujours qu’on a rien à se mettre … )

Prenez 3 cartons : A donner (vendre/troquer) – A garder – A essayer

Triez chaque vêtement et lui attribuer une place dans un des 3 cartons.

Une fois le tri terminé, on se concentre sur la pile A essayer. Comme indiqué, les essayer. Tous. Un par un. et se poser les questions suivantes :

  • Suis je à l’aise ?
  • A quand remonte la dernière fois que je l’ai porté ?
  • Me met il en valeur ?
  • Puis je le mettre tous les jours ?
  • Me manque t il un élément pour le porter (chaussures, jupe, …)

Soyez honnête et impitoyable avec vous même. On a pas besoin d’avoir une multitude d’habits pour aller bien mais des habits qui nous vont et nous font nous sentir bien. Il est difficile de se séparer de certains vêtements mais s’ils ne nous vont pas / plus, il ne nous servent à rien hormis nous encombrer.

 

– Se créer un joli dressing

C’est une étape tout aussi importante : des vêtements bien mis en valeurs, nous donnent envie de les mettre … Il n’y a qu’à voir, quand on se rend dans un magasin, les vêtements bien présentés attirent l’œil, les tas informes beaucoup moins … (hormis en vide grenier pour les connaisseurs …)

Soyez créatifs, il existe un tas de possibilité afin de s’embellir la vie (et le dressing ), si vous avez des astuces, n’hésitez pas à en faire part dans les commentaires.

 

– Ajuster aux besoins

Prenez la liste que vous avez faite en début de processus et faites les ajustements nécessaires.

Si vous avez un trop grand nombre de tee shirts, décidez du nombre que vous souhaitez garder.

S’il vous manque des pièces à votre garde robe, établissez une liste afin de vous les procurer un jour ou l’autre au gré des occasions.

 

 

Astuce : Une autre chose à retenir: chaque article que vous possédez doit pouvoir être jumelée avec une autre pièce pour créer une tenue complète. Certaines personnes organisent même leurs vêtements par groupes pour simplifier davantage leurs matinées – il s’agit d’une excellente façon de confirmer que tous vos vêtements ont un » partenaire ». Si vous trouvez des vêtements qui traînent, les mettre dans la pile à donner.

 

Récompense : Se créer SA garde robe a des avantages évidents :  réduit le stress, libère de l’énergie physique et mentale, les matins sont beaucoup plus serein et cela nous libère du temps supplémentaire pour passer à faire des choses que l’on aime le plus.