Archives du mot-clé rangement

Nettoyer ses placards

Source

Pour cette semaine, nous allons nous occuper des placards de la cuisine (oui, je fais une petite thématique cuisine ) … parce que je ne sais pas chez vous, mais il me semble qu’ils ont toujours tendance à être négligés … Étant donné que ce sont des endroits fermés, on s’imagine être tranquille … Mais non, la poussière s’y incruste aussi et il est bon de les nettoyer de temps en temps … Pour cette semaine donc, un petit nettoyage s’impose ! On vide les placards un par un, on nettoie du haut vers le bas, on trie ce qui est à l’intérieur, on allège ce qu’il est possible d’alléger : la collec de verres de beau papa à l’effigie de l’association de pêche du coin qui prend la poussière inutilement, les épices que l’on a voulu tester et que nous ne savons pas apprécier à leur juste valeur (autant en faire profiter la voisine ), on peut même trouver des idées de repas en retrouvant une recette cachée derrière les livres … ou avec cet ingrédient mystère acheté sur un coup de tête parce qu’il nous semblait qu’on avait vu une recette qui avait l’air sympa  …

En bref, on nettoie, on range et on allège !

Astuce : On file sur le blog de Raffa si on ne connait pas déjà pour trouver un nettoyant écologique à préparer soi même dans son super livret ou dans son livre que vous pouvez retrouver ici.

Récompense : On profite de sa cuisine toute propre avec les efforts déjà fournis la semaine dernière avec une petite infusion pour se réchauffer au vu des températures actuelles …

Créer SA garde robe

165474-5-dressings-sur-mesure.jpg

 

 

On peut lire autant de magazines de mode que l’on veut, on a beau dire, notre dressing ne sera pas celui de la copine … tout simplement parce que nous ne sommes pas elle et inversement, que ce qui lui va ne nous va pas forcément. On a beau vouloir ressembler à telle ou telle star, leur tenue ne nous sera pas forcément adaptée. Il y a donc des éléments à prendre en compte :

 

– Notre style de vie

Quelques questions à se poser :

  • A quoi ressemble une journée type ?
  • Vais je souvent à des mariages ou autres circonstances qui recquierent une tenue spécifique ?
  • Quel style de vêtement apprécie je le plus ?

La clé d’une garde robe réussie est d’être fonctionnelle. On ne porte pas les mêmes tenues que l’on travaille à la maison ou à l’extérieur, que l’on soit cadre ou manutentionnaire.

Ces questions nous aident à ne pas déroger, un peu de fantaisie dans le placard, pourquoi pas mais si vous n’en portez jamais et que ce n’est pas pratique dans votre mode de vie, éliminez sans regret toutes ou quasi toutes vos affaires fantaisistes.

Faites vous VOTRE liste idéale ( par exemple : je suis plus à l’aise en pantalon mais je rêve toujours d’être une autre et j’ai 50 jupes dans mon placard … ) mais réaliste.

 

– Simplifier sa garde robe

Une fois dressée la liste de nos besoins vestimentaires de base, se prévoir quelques heures pour faire le tri.

Prenez toute votre garde robe  (oui oui toute ) et posez là sur le lit (là en général, ça fait peur et bizarrement on se demande pourquoi on trouve toujours qu’on a rien à se mettre … )

Prenez 3 cartons : A donner (vendre/troquer) – A garder – A essayer

Triez chaque vêtement et lui attribuer une place dans un des 3 cartons.

Une fois le tri terminé, on se concentre sur la pile A essayer. Comme indiqué, les essayer. Tous. Un par un. et se poser les questions suivantes :

  • Suis je à l’aise ?
  • A quand remonte la dernière fois que je l’ai porté ?
  • Me met il en valeur ?
  • Puis je le mettre tous les jours ?
  • Me manque t il un élément pour le porter (chaussures, jupe, …)

Soyez honnête et impitoyable avec vous même. On a pas besoin d’avoir une multitude d’habits pour aller bien mais des habits qui nous vont et nous font nous sentir bien. Il est difficile de se séparer de certains vêtements mais s’ils ne nous vont pas / plus, il ne nous servent à rien hormis nous encombrer.

 

– Se créer un joli dressing

C’est une étape tout aussi importante : des vêtements bien mis en valeurs, nous donnent envie de les mettre … Il n’y a qu’à voir, quand on se rend dans un magasin, les vêtements bien présentés attirent l’œil, les tas informes beaucoup moins … (hormis en vide grenier pour les connaisseurs …)

Soyez créatifs, il existe un tas de possibilité afin de s’embellir la vie (et le dressing ), si vous avez des astuces, n’hésitez pas à en faire part dans les commentaires.

 

– Ajuster aux besoins

Prenez la liste que vous avez faite en début de processus et faites les ajustements nécessaires.

Si vous avez un trop grand nombre de tee shirts, décidez du nombre que vous souhaitez garder.

S’il vous manque des pièces à votre garde robe, établissez une liste afin de vous les procurer un jour ou l’autre au gré des occasions.

 

 

Astuce : Une autre chose à retenir: chaque article que vous possédez doit pouvoir être jumelée avec une autre pièce pour créer une tenue complète. Certaines personnes organisent même leurs vêtements par groupes pour simplifier davantage leurs matinées – il s’agit d’une excellente façon de confirmer que tous vos vêtements ont un » partenaire ». Si vous trouvez des vêtements qui traînent, les mettre dans la pile à donner.

 

Récompense : Se créer SA garde robe a des avantages évidents :  réduit le stress, libère de l’énergie physique et mentale, les matins sont beaucoup plus serein et cela nous libère du temps supplémentaire pour passer à faire des choses que l’on aime le plus.

 

 

Qui se ressemble s’assemble …

 

 

Qui n’a pas déjà entendu cette expression ? Et bien en matière de rangement, c’est la même chose … Il faut garder les choses similaires ensembles et au même endroit. De cette manière elles sont faciles à trouver et à comptabiliser … et vous ne vous trouverez plus à hésiter et à racheter une énième pile d’enveloppes …

Ainsi, par exemple, veillez par exemple à stocker les fameuses enveloppes, cartes diverses (vœux, anniversaires, … ), timbres,… tous au même endroit. Je sais bien que l’air est aux mails mais nous avons tous un jour besoin d’écrire un courrier et lorsque cela représente une expédition pour y arriver, on est découragé à l’avance ! Lorsque tout est au même endroit, la tache est plus facile et donc plus facilement réalisable et donc on évite la procrastination !

De même pour les papiers : classez ensemble tout ce qui traite du même sujet : par exemple pour la voiture : assurance, double de clé, certificat de contrôle technique, manuel d’utilisation …

Astuce : placer ces éléments dans une jolie boite – pas besoin d’en acheter : de simples boites à chaussures customisées font l’affaire ! attention tout de même à bien identifier chaque boîte afin de ne pas passer de temps à chercher que contient chaque boîte … Des caisses à vin repeintes comme sur la photo sont également une option. De vieilles boites de conservation en plastique peuvent servir à faire des séparations de tiroir afin que piles, élastiques, et autres petites choses ne se mélangent. Une vieille tasse ébréchée qu’on ne peut pas jeter parce qu’elle est si jolie peut servir de pot à crayons. Cherchez bien ! Tout se détourne !

Récompense : On retrouve tout en un clin d’œil ! et on gagne en temps ET en énergie

 

Le cas du carton « intermédiaire »

 

carton_1

 

J’en ai parlé ce matin justement donc je me suis dit que ce serait une bonne idée de l’aborder ici également.

Le carton intermédiaire qu’est ce que c’est ?

Et bien, c’est tout simple, quand on trie ses possessions, on peut les séparer en 2 tas : celles qu’on garde et celles dont on se sépare ( que ce soit par le biais du don, de la vente, de la poubelle …)

Et puis, il y a les affaires pour lesquelles on hésite … Que ce soit d’un point de vue sentimental (souvent ), technique ( cette machine à café qui nous sert lors de grands rassemblements familiaux …) ou vestimentaire (cette robe parfaite pour quand j’aurai perdu 2 kgs)

Et bien, pour ces affaires là, on peut passer par le carton intermédiaire. Ce carton, c’est donc un carton dans lequel on place les objets pour lesquels on a pas réussi à se décider rapidement mais dont est pas sûr de l’utilité. On y inscrit une date butoir (entre 6 mois et 1 ans) à laquelle on décide de jeter/donner l’intégralité du carton si on a pas ressenti le besoin/l’utilité de récupérer ce qu’il y avait dedans.

On s’aperçoit souvent que ces choses pour lesquels la décision nous a parue si complexe, ne nous ont même pas manquées – voir qu’on les a oubliées … C’est donc que c’est le moment de les laisser vivre une nouvelle vie ailleurs !

Astuce : On se note la date butoir sur un agenda afin de s’en débarrasser à la date donnée, sinon, cela reste de l’encombrement en plus

Récompense : Une fois arrivé la date butoir, on se débarrasse aisément dudit carton et hop ! une action désencombrement express !

 

Désencombrer sa cuisine

 

Voici les recommandations du Réseau Québécois pour la Simplicité Volontaire concernant la cuisine que j’avais sauvegardé mais dont le lien n’est plus valide :

Les cuisines peuvent être le  » paradis des gadgets  » comme les garages ou les sous-sols. En simplifiant notre alimentation, le besoin d’avoir des appareils spécialisés diminuent. Toutefois, il peut être approprié d’acquérir certains articles qui vous permettront de passer de la consommation d’aliments prêts-à-manger hautement préparés et emballés à la consommation d’aliments que vous préparez et entreposez vous-même. Habituellement, ces ajouts peuvent être facilement compensés par l’abandon du couteau électrique, du gaufrier, du Hibachi, de l’ouvre-boîte électrique, du réchaud à saucisses, etc.

 

  1. Donnez tous les ustensiles de cuisine que vous n’avez pas utilisés au cours de l’année précédente. Il s’agit d’appliquer ici la même logique que lors du désencombrement de la garde-robe. Si vous n’avez pas préparé de fondue au cours des douze derniers mois, le ferez-vous vraiment au cours des douze prochains mois ?
  2. Donnez ou récupérez tous les appareils destinés à un seul usage, par exemple le réchaud à saucisses, l’éclateur à maïs, le gaufrier, le plat à fondue, etc. Habituellement, ces mets peuvent être préparés avec des articles de cuisine moins spécialisés. Qui a besoin de plus d’un bon couteau, par exemple?
  3. Donnez tout ou partie la vaisselle, la coutellerie ou les gadgets spécialisés qui n’ont qu’une valeur décorative ou que vous n’utilisez qu’à une seule occasion, par exemple, l’assiette de biscuits en forme de bonhomme de neige pour Noël, le bol à bonbons en forme de cœur pour la Saint-Valentin, etc. Ces babioles aident parfois à créer une  » atmosphère de vacances « , mais elles sont si rarement de bon goût ou réellement attrayante qu’on se demande pourquoi elles ont été fabriquées? Qui fabrique toute cette camelote d’ailleurs? Pensez à utiliser des décorations recyclables ou consomptibles.
  4. Utilisez des sacs à provisions et réduisez votre utilisation de sacs jetables. Sur le plan personnel, on peut croire que les produits jetables rendent les choses plus simples en nous évitant de planifier. Il faut être attentif à ce que l’on fait pour se rappeler d’apporter ses sacs à provisions plutôt que d’accepter les sacs offerts aux magasins et les jeter après usage. Mais voilà sur quoi repose la simplicité volontaire : cultiver l’attention, une attention vigilante envers ce qui se passe dans le moment présent. Les produits jetables incitent sournoisement à la négligence en éliminant le besoin, du moins à court terme, d’évaluer les conséquences de nos actes. Économisez votre argent et les ressources dont dispose la planète en utilisant des sacs ou des contenants réutilisables aussi souvent que possible.
  5. Donnez toute la vaisselle sauf celle nécessaire pour votre famille et pour les personnes que vous invitez régulièrement. Si vous invitez fréquemment de nombreuses personnes, vous avez besoin de beaucoup de vaisselle, et la vraie vaisselle est préférable à la vaisselle jetable. Mais si vous n’avez pas souvent des invités, pensez à désencombrer votre cuisine en vous débarrassant des couverts superflus. Si vous envisagez de recevoir un grand nombre de personnes, planifiez un repas collectif ou empruntez, pour l’occasion, les couverts manquants à un voisin.
  6. Donnez toute la vaisselle et tous les articles qui y sont reliés sauf un bol et une tasse pour chaque occupant de la maison. Voilà une suggestion bien monacale. Mais, pensez à la propreté qui régnerait dans la cuisine si tout le monde avait vraiment à faire la vaisselle avant le prochain repas!
  7. Débarrassez-vous de votre lave-vaisselle et des produits chimiques et autres dont vous avez besoin pour qu’il fonctionne. En tenant pour acquis que vous avez suivi le conseil précédent, auriez-vous besoin de votre lave-vaisselle et de ses produits chimiques, de son coût en énergie, des tracas reliés à sa réparation ou à son remplacement?

 

Alors, sans aller forcément  jusqu’au point n°7- quoique j’ai eu l’occasion de tester des périodes sans lave vaisselle et ça ne c’est pas si mal passé, ça peut même être un moment de détente ou de méditation- ni tout suivre à la lettre c’est une bonne liste qui permet de dégrossir l’embarras de la cuisine. On se fait facilement avoir en achetant de jolies petites choses qui nous aideront surement à révolutionner notre manière de cuisiner … hum … Apprenons à dire stop à toutes ces choses qui nous encombrent et ne servent à rien !

Ranger et nettoyer son entrée

Parce qu’il faut bien commencer quelque part et que c’est le premier lieu que l’on voit quand on rentre chez soi, aujourd’hui je me suis occupée de l’entrée.

 

On profite du changement de temps et de saison pour retirer tous les gros manteaux et les remplacer par des vestes plus légères, idem pour les chaussures ! exit les grosses bottes fourrées !

Ensuite, on enlève tout ce qui n’a rien à y faire en le mettant dans un panier, une caisse, un carton en attendant de s’en occuper ultérieurement.

Une boite à clé est très utile, à condition de l’utiliser ! elle permet de retrouver en un tour de main les clés que l’on perd si facilement … C’est un coup à prendre quand on a pas l’habitude mais ça change le vie !

Un vide poche sert à poser portable et lunettes

Il est bon de prévoir aussi une bannette pour déposer le courrier en attendant de le traiter

Cet hiver, j’ai inauguré une petite astuce bien utile : une petite corbeille où étaient rangés les écharpes, bonnets et gants de toute la famille, cela a permis de retrouver les affaires facilement et d’avoir une place où les ranger … parce que sinon, ce genre de petites affaires à facilement tendance à disparaitre  (un gant sans le deuxième ne sert pas à grand chose ) ou à trainer … Je pense qu’on peut encore améliorer en ayant chacun son tiroir ou sa corbeille.

Une fois que chaque chose est à sa place, l’entrée est dégagée et beaucoup plus accueillante ! Encore un coup d’aspirateur et de serpillère et zou !

 

 

 

Ranger sa vie

Il y a des moments dans la vie où on se dit que ça y est, on a assez souffert, pleuré, subit, qu’il est temps que les choses changent.

Et je ne connais rien de mieux que faire du ménage / tri / rangement pour aller mieux.

Bon, prendre soin de soi, effectuer des achats aussi mais ça reste de la satisfaction immédiate et peu efficaces sur le long terme. Si on veut que les choses changent en profondeur, se débarrasser de tout ce qui nous encombre au sens propre nous aide aussi à le faire au sens figuré.

Mon problème est que souvent, je suis pleine de bonne volonté mais ça ne tient jamais très longtemps, je me laisse aisément happer par la facilité des bonnes vieilles habitudes.

Aujourd’hui, j’aimerai que cela change !

Et garder une trace de tout ceci je pense, peut être utile.