Archives du mot-clé salle de bain

Ode à mon savon

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Depuis quelques années maintenant, je me lave au savon … Et c’est un produit génial à tous points de vues, mon côté écolo a donc voulu en parler …

Le savon, je ne sais pas vous, mais petite, c’est avec ça que je me lavais … puis sont arrivés les gels douche et le savon pas pratique a disparu de nos salles de bain … Puis, je ne sais pas comment (sans doute la magie du marketing …), j’ai grandi avec l’idée que seul le gel douche était sain. La matière ainsi enfermée ne craignait pas les bactéries. Et n’oublions pas que grâce à lui et ses actifs hydratants, fini la peau qui tiraille ! Et puis, j’avoue que je n’ai pas non plus cherché à le remettre en question, le gel douche me convenait parfaitement, ses senteurs toutes plus attirantes les unes que les autres me donnait envie de tout tester … Puis, vinrent mes enfants, et en même temps encore une fois, l’envie du meilleur pour eux, on commençait à parler du BPA, le plastique pas si fantastique, le paraben dans les produits cosmétiques … Produits cosmétiques … gels douches … On pouvait bien sur trouver des gels douches sans paraben, mais il restait toujours ce plastique autour, cet emballage que l’on jette si rapidement. Il y avait bien les savons, mais j’avais cette image de quelque chose de peu pratique et pas très sain. Puis un jour, j’ai réfléchi un peu et j’ai sauté le cap. Et depuis, je suis une très grande fan de savons. Pas n’importe lesquels, parce que de nos jours, il faut se méfier de tout, les compositions sont loin d’être toutes égales. Mais les beaux savons. Ceux faits artisanalement avec de beaux produits. Qui sentent aussi bon que les gels douches et sont aussi pratiques à utiliser. J’ai même très envie d’en faire mais cette soude caustique m’effraie encore un peu … alors j’ai trouvé une alternative pour satisfaire mon besoin de créativité dont je vous parlerais si cela vous intéresse, mais ce n’est pas le sujet d’aujourd’hui. Aujourd’hui, j’avais envie de rendre hommage aux savons.

Parce que le savon, il a tout bon (!) Il est aussi efficace que son cousin le gel douche, dure beaucoup plus longtemps, il n’est pas emballé dans du plastique (sauf en supermarché mais là méfiance sur la composition), il est finalement souvent moins cher que le gel douche que l’on a tendance à surdoser, quand on le choisi bien, il est fabriqué avec des produits de qualité et quand vous l’achetez à des savonniers, non seulement vous participez à un emploi mais en plus, vous avez une  véritable oeuvre d’art éphémère : senteur, couleurs, principes actifs …

****

Et vous vous utilisez plutôt du savon ou du gel douche ?

****

Il y a également un très bon article que l’on m’a fait passer sur les perturbateurs endocriniens dans le Que choisir du mois d’avril 2013 qui signifie que même si les risques des produits contenus dans les gels douches ne sont pas forcément nocif du fait de leur fugacité, il n’en reste pas moins que nous les retrouvons fatalement à un moment donné puisqu’ils s’écoulent dans les eaux usées …

Si le sujet vous intéresse et que vous voulez creuser un petit peu plus :

  1. Une vidéo pour savoir quel savon choisir
  2. Pourquoi choisir le savon saponifié à froid
  3. Le site de l’association des nouveaux savonniers
  4. un article sur ce qui compose le prix d’un savon saponifié à froid
  5. Laver son enfant avec du savon ?

Bonne lecture !

Follow my blog with Bloglovin

La salle de bain : le tri du maquillage

[buy-makeup-products.jpg]

Aujourd’hui, une mission du lundi un peu décalée … Et oui, cela n’aura échappé à personne, nous sommes mardi … Un petit week end rallongé impromptu, et une mission décalée.

La semaine dernière, nous avons nettoyé la trousse à maquillage, cette semaine nous trions notre maquillage. Le maquillage, comme tout produit, à une durée de vie. Bien souvent nous l’ignorons et utilisons nos produits un certain nombre d’années … Hors, nos produits cosmétiques, peuvent, s’ils sont périmés nous occasionner de petites gènes. En général, rien de méchant certes mais quand même embêtants … Je me suis notamment rendue compte que j’avais comme un début de conjonctivite à chaque fois que j’utilisais un mascara … (je ne vous dirais pas son âge, je ne suis même pas sure de le connaitre ). Peut être cela vous aurait il sauté aux yeux, mais le temps que je fasse la relation entre le mascara et la réaction … cela a bien pris un bon mois … Aussi ai je décidé de mettre un peu d’ordre là dedans et de chercher les informations adéquates …

Un produit scellé se conserve généralement 3 ans. Une fois ouvert, voici les indications que j’ai pu trouver :

  • Savons et shampooings : 2 à 3 ans
  • Crayons yeux et lèvres : 1 à 2 ans
  • Vernis à ongles : 1 à 2 ans
  • Poudres : 1 an
  • Fard à joue et ombre à paupière en crème : 6 à 12 mois
  • Fard à joue et ombre à paupière en poudre : 1 an
  • Rouges à lèvres : 1 an
  • Fonds de teint et cache cernes liquides  : 9 à 12 mois
  • Hydratant et soins cutanés : 1 à 2 ans
  • Écrans solaires : selon la date de péremption sur l’emballage
  • Mascaras : 3 à 6 mois
  • Gloss : 1 à 3 mois

Les indices de péremption d’un produit :

Mascara :
Il devient plus sec.
Sa texture a changé.
Il est moins couvrant.
Il tient moins longtemps aux cils

Eye liner :
Sa consistance a changé.
Son odeur est plus chimique.
Attention au risque d’infection des yeux !

Crayon :
Il s’effrite.
Taillez votre crayon après chaque utilisation afin d’ôter toutes particules et bactéries.

Rouge à lèvres :
Sa texture a changé.
Il est peu confortable à appliquer et à porter.
Son odeur est plus forte.

Fond de teint :
Sa texture a changé, il est moins couvrant.
Son odeur est plus chimique.

Ainsi, quand on constate qu’un produit a changé de texture, de couleur, d’odeur, surtout, on ne prend pas de risques, on le jette ! Ne culpabilisez pas, notre santé a tout de même plus d’importance que les euros dépensés sur le produit. Et je ne sais pas ce que vous en pensez, mais de voir des dates si courtes, me conforte dans mon idée de me refaire une trousse à maquillage avec peu de produits mais de qualité que j’aurais plaisir à utiliser tout les jours ! Je sais que trouver les bons produits n’est pas une quête évidente, qu’elle nécessite parfois de nombreux essais et recherches, et puis cela peut être aussi un réel plaisir, alors chacun place sa limite où il l’entend, loin de moi l’idée d’imposer une quelconque vision.

Et vous, vous le gérez comment votre maquillage, vous faites attention aux dates ou pas du tout ?

La salle de bain : les lingettes démaquillantes lavables

Lot de 10 carrés démaquillants lavables

S’il y a bien une façon de se simplifier la vie dans la salle de bain, c’est bien d’utiliser des lingettes démaquillantes lavables ! J’ai découvert leur existence depuis un bon moment maintenant, sensible aux alternatives écologiques pratiques j’ai d’abord cousu des lingettes pour le change de mes enfants avec de vieilles serviettes avant de m’en faire de plus petites pour moi. Les carrés démaquillants lavables c’est :

  • écologique : on ne jette plus son ou ses coton(s) tout les jours,
  • économique : plus d’achat de coton jetable,
  • pratique : on conserve ses habitudes de démaquillage, on le lave avec son linge et en plus on n’a plus besoin de penser à en racheter …

S’en faire soi même c’est bien, mais quand on a pas ce qu’il faut sous la main pour en fabriquer, on peut aussi en trouver tout prêts, et j’ai justement testé Le kit Eco Belle Nomade des tendances d’Emma, une chouette entreprise dirigée par une sympathique jeune femme qui a eu envie de mener ses envies et ses idées à terme. Les matières utilisées ont été sélectionnées avec soin selon leur qualités (coton bio, bambou, eucalyptus ) et les carrés sont fabriqués par des détenus, en France, dans une démarche de réinsertion. Un beau projet à soutenir donc !

Ce qu’il y a de bien, c’est que l’on peut choisir la matière de ses carrés démaquillants et les kits sont vraiment innovants. J’ai testé le kit Eco Belle Nomade qui est composé d’une trousse, d’un filet de stockage et de lavage qui se scratche sur le dos de la trousse et de 4 carrés démaquillants lavables.

kit eco belle nomade

Ce kit, c’est la taille parfaite à mettre dans sa trousse de toilette toute propre (!) pour partir en week end par exemple. Les carrés sont très doux et très agréables, passent en machine avec le reste du linge, ressortent pour l’instant aussi doux qu’au début sans passer par le sèche linge. Je sais par expérience que cela risque de changer au fil des utilisations et que le carré risque de devenir rêche si vous n’avez pas de sèche linge. Pas de panique ! Il suffit de frotter le carré plié en deux pour lui redonner instantanément douceur et moelleux …

Le fait que le filet de lavage soit scratché au dos de la trousse est en soi, pour moi, une sacrée innovation, mes lingettes étaient éparpillés dans le bac à linge puis dans la machine, elles sont désormais regroupées dans le filet !

Un grand bravo donc aux tendances d’Emma !

carré démaquillant lavable

Et vous, vous pratiquez déjà les lingettes démaquillantes lavables ? Cela vous intéresse ?

 

La salle de bain : la trousse de toilette

Nous allons reprendre des missions du lundi un peu plus « pratiques » parce que cela me manque et qu’il y a matière. Je me suis un peu trop égarée ces derniers temps je le crains et je souhaite revenir à mon objet premier !

Pour repartir sur un bon pied, nous allons nous rendre dans la salle de bain, lieu de soin et de détente par excellence. Elle donne selon le feng shui une bonne indication de l’état dans lequel nous sommes. (Je ne sais pas si le feng shui vous intéresse mais je trouve qu’il y a un certain nombre de vérité dans cette pratique et je m’y intéresse un peu, il se peut donc que vous trouviez désormais des allusions à cet art millénaire … )

Pour cette première étape, nous allons nous occuper de la trousse de toilette (pas la trousse à maquillage). Rien de bien méchant pour aujourd’hui, je vous rassure. Nous allons juste la vider et la nettoyer. A la machine pour celles en tissu, avec une éponge et du liquide vaisselle pour les autres.

Une fois sèche, rangez y vos produits, en ayant, si l’envie vous en dit, trié au préalable les produits hors d’usage qui peuvent s’y trouver …

D’ailleurs, vous y rangez quoi dans votre trousse de toilette ?

Par où on commence ?

Serviettes de bain et toilette

 

Pour commencer simplement à désencombrer, on peut commencer par son linge de maison … c’est ce qu’il y a de moins chargé émotionnellement, c’est donc plus facile … et tout le monde a chez soi des serviettes un peu fatiguées mais qu’on garde quand même … des draps usés mais qui peuvent toujours servir … au cas où …

Jetez sans arrière pensée (ou recyclez ) tout ces draps et serviettes qui vous encombre !
Puis, décidez de combien de sets vous souhaitez avoir (en général, 2 ou 3 parures COMPLETES suffisent, que ce soit pour les serviettes ou les draps).

Astuce : Si certaines parures (serviettes et draps ) sont défraichies mais qu’elles sont encore en état, vous avez aussi la possibilité de les teindre ! cela leur donnera un coup de jeune pour un coût modique ! Et de cette façon, elles auront une « unité ». Si vous décidez d’en changer, faîtes vous plaisir, achetez des serviettes et des draps de qualité pour que leur utilisation soit un plaisir !

Votre récompense : des draps et des serviettes agréables à voir, c’est une bonne façon de changer la déco de la chambre et de la salle de bain pour pas cher ! Comme quoi mettre fin au désordre peut être amusant et rafraichissant !