Archives du mot-clé savon

Le savon de Marseille : 8 façons de l’utiliser autrement

Le savon de Marseille, un incontournable. Je l’ai (re)découvert il y a 1 an et demi à l’occasion de la visite de la savonnerie Marius Fabre à Salon de Provence ( visite très sympa à faire ! ). J’ai découvert plein de choses à son sujet ! Et je m’en sers régulièrement pour faire la vaisselle ou me laver.  Aujourd’hui nous allons voir 8 manières différentes de s’en servir. Je n’ai pas tout testé donc je serai ravie d’avoir votre retour d’expérience !

  1. Entretenir son fer à repasser : frotter un morceau de savon sur la semelle encore chaude et nettoyer avec du papier absorbant ( ou une serviette ) jusqu’à ce qu’elle soit propre et nette.
  2. Nettoyer son blouson en cuir : humidifier un chiffon avec de l’eau chaude, frottez le sur du savon de Marseille et appliquer sur le cuir par petits mouvements circulaires. Rincer sans détremper, puis laisser sécher dans un lieu tempéré. Pour assouplir, utiliser une noisette de lait de bébé que vous passerez avec un disque de coton.
  3. Anti mites : glisser un bloc ou des copeaux dans vos placards parmi les vêtements. L’odeur repousse les mites (marche avec tout type de savon pas uniquement celui de Marseille).
  4. Maintenir les lacets en place : pour les petits, afin de ne pas les refaire toutes les 30 secondes, vaporiser un peu d’eau froide, frotter avec du savon. En séchant, les lacets resteront en place.
  5. Parer aux crampes nocturnes : placer un morceau dans un bas en nylon au fond du lit. Les crampes nocturnes auraient pour origine un déficit en potassium, lequel serait partiellement compensé par celui contenu dans le savon de Marseille. Une explication logique à cette astuce de grand mère. Aucune garantie mais cela ne coute rien de tester !
  6. Soigner les petits bobos : Uniquement pour les éraflures, le savon de Marseille élimine les micro organismes. Il a une bonne action détergente en période de rhume : se laver régulièrement les mains (valable également avec tous les savons )
  7. Protéger ses rosiers : Anti pucerons écologique : 50 g de savon, 1 demi gousse d’ail, 50 cl d’eau dans un vaporisateur et aspergez ! Je ne sais plus d’où je tiens cette recette, sur le site, c’est encore plus simple : 5 cuillères à soupe de savon noir dans un litre d’eau à pulvériser !
  8. Se brosser les dents !!!! Oui, oui ! vous avez bien lu ! On peut se brosser les dents avec le savon de Marseille ! Bon, je n’ai pas encore passé le cap mais j’ai quand même bien envie d’essayer !

Et vous, le savon de Marseille, vous l’utilisez ? Vous connaissez d’autres usages qu’on pourrait rajouter ?

Ode à mon savon

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Depuis quelques années maintenant, je me lave au savon … Et c’est un produit génial à tous points de vues, mon côté écolo a donc voulu en parler …

Le savon, je ne sais pas vous, mais petite, c’est avec ça que je me lavais … puis sont arrivés les gels douche et le savon pas pratique a disparu de nos salles de bain … Puis, je ne sais pas comment (sans doute la magie du marketing …), j’ai grandi avec l’idée que seul le gel douche était sain. La matière ainsi enfermée ne craignait pas les bactéries. Et n’oublions pas que grâce à lui et ses actifs hydratants, fini la peau qui tiraille ! Et puis, j’avoue que je n’ai pas non plus cherché à le remettre en question, le gel douche me convenait parfaitement, ses senteurs toutes plus attirantes les unes que les autres me donnait envie de tout tester … Puis, vinrent mes enfants, et en même temps encore une fois, l’envie du meilleur pour eux, on commençait à parler du BPA, le plastique pas si fantastique, le paraben dans les produits cosmétiques … Produits cosmétiques … gels douches … On pouvait bien sur trouver des gels douches sans paraben, mais il restait toujours ce plastique autour, cet emballage que l’on jette si rapidement. Il y avait bien les savons, mais j’avais cette image de quelque chose de peu pratique et pas très sain. Puis un jour, j’ai réfléchi un peu et j’ai sauté le cap. Et depuis, je suis une très grande fan de savons. Pas n’importe lesquels, parce que de nos jours, il faut se méfier de tout, les compositions sont loin d’être toutes égales. Mais les beaux savons. Ceux faits artisanalement avec de beaux produits. Qui sentent aussi bon que les gels douches et sont aussi pratiques à utiliser. J’ai même très envie d’en faire mais cette soude caustique m’effraie encore un peu … alors j’ai trouvé une alternative pour satisfaire mon besoin de créativité dont je vous parlerais si cela vous intéresse, mais ce n’est pas le sujet d’aujourd’hui. Aujourd’hui, j’avais envie de rendre hommage aux savons.

Parce que le savon, il a tout bon (!) Il est aussi efficace que son cousin le gel douche, dure beaucoup plus longtemps, il n’est pas emballé dans du plastique (sauf en supermarché mais là méfiance sur la composition), il est finalement souvent moins cher que le gel douche que l’on a tendance à surdoser, quand on le choisi bien, il est fabriqué avec des produits de qualité et quand vous l’achetez à des savonniers, non seulement vous participez à un emploi mais en plus, vous avez une  véritable oeuvre d’art éphémère : senteur, couleurs, principes actifs …

****

Et vous vous utilisez plutôt du savon ou du gel douche ?

****

Il y a également un très bon article que l’on m’a fait passer sur les perturbateurs endocriniens dans le Que choisir du mois d’avril 2013 qui signifie que même si les risques des produits contenus dans les gels douches ne sont pas forcément nocif du fait de leur fugacité, il n’en reste pas moins que nous les retrouvons fatalement à un moment donné puisqu’ils s’écoulent dans les eaux usées …

Si le sujet vous intéresse et que vous voulez creuser un petit peu plus :

  1. Une vidéo pour savoir quel savon choisir
  2. Pourquoi choisir le savon saponifié à froid
  3. Le site de l’association des nouveaux savonniers
  4. un article sur ce qui compose le prix d’un savon saponifié à froid
  5. Laver son enfant avec du savon ?

Bonne lecture !

Follow my blog with Bloglovin